EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV
Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV - Mobilier Style Louis XV Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV - Franck Baptiste Paris Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV - Louis XV Antiquités - Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV
Réf : 100823
14 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Ebène, buis
Dimensions :
l. 64.5 cm X H. 68 cm X P. 43 cm
Mobilier Meuble d'appoint - Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV XVIIIe siècle - Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV Louis XV - Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV Antiquités - Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV
Franck Baptiste Paris
Franck Baptiste Paris

Mobilier et objets d'art du 16e au 19e siècle


+33 (0)6 45 88 53 58
Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV

Rarissime petite table ouvrant par un tiroir latéral.

De forme rectangulaire et reposant sur quatre pieds à colonnes reliés par une entretoise en x, elle arbore un décor toutes faces en placage d’ébène incrusté de filets de buis.

Les traverses, l’entretoise et les bordures du plateau présentent des accolades d’acanthes, tandis que la réserve centrale de ce dernier est richement décorée d’une rosace centrale encadrée de rinceaux.

L’ensemble du décor est inspiré des gravures de Jean Marot (1619-1679).

Les colonnes hexagonales et à facettes, alternent filets de buis et filets d’ébène, et reposent sur des pieds toupies.

Bâti en bois résineux.

Bel état de conservation, petites restaurations d’usage à la marqueterie.

Travail d’époque Louis XIV, attribuable à Pierre Gole*, Paris vers 1660.

Dimensions :

Hauteur : 68 cm ; largeur : 64.5cm ; profondeur : 43 cm.

Bibliographie :

- Pierre Gole, ébéniste de Louis XIV, ...

Lire la suite

... éditions Faton, Lunsingh Scheurleer.

Notre avis :

En raison de leur construction très aérienne et de leur bâti en bois résineux, peu de tables de salon de l’époque Louis XIV nous sont parvenues. Le modèle que nous présentons est attribuable à l’ébéniste du roi Louis XIV, Pierre Gole. Si ce dernier est connu pour de véritables chefs-d’œuvre livrés à la cour du Roi Soleil, son inventaire après décès nous indique que les douze établis de son atelier ont produit massivement ce type de petites tables de salon sur colonnes. Il est amusant de constater qu’elles sont toujours mentionnées accompagnées de deux guéridons, qui semblent être des petites sellettes à fûts cylindriques qui disposées de chaque côté de la table permettaient de soutenir des flambeaux ou des cierges. La forme caractéristique et futuriste de notre table avec une entretoise en X très prononcée, des colonnes hexagonales à facettes bicolores et un décor de rinceaux d’acanthes très contrasté nous permettent l’attribution à Pierre Gole. Durant toute sa vie, ce dernier utilisera ce type de motifs à « rosaces encadrées » inspirés des gravures de Jean Marot, qui était son beau-frère par alliance.

On retrouve ce décor bicolore notamment au revers des niches des grands cabinets d’ébène réalisés par Pierre Gole, comme celui présent au château de Serrant.

* Pierre Gole (ou Golle) apprend son métier chez son beau-père, l'ébéniste hollandais Adriaan Garbrand. Gole a été employé par le cardinal Mazarin avant d'obtenir la protection royale. À compter de 1656, Pierre Gole est décrit dans les documents comme « maître menuisier en ébène du roi ». À partir de 1662, il a fourni au roi Louis XIV, et au Grand Dauphin, des armoires en marqueterie et de nombreuses autres pièces de mobilier, pour le château de Versailles et autres châteaux royaux.

En 1681, il exerce son talent dans un atelier à la Manufacture des Gobelins. Il facturait 6 000 livres certaines de ses armoires exceptionnelles. Pour le plancher en marqueterie du cabinet du Grand Dauphin, il sera payé 7 500 livres.

Théodor Herman Lunsingh Scheurleer a identifié Pierre Gole, comme étant l'ébéniste créateur d'une table et deux guéridons, marquetés en étain et laiton, qui se trouvent à Knole House, et qui étaient probablement des cadeaux diplomatiques de Louis XIV à l'ambassadeur anglais John Sackville. Il a aussi identifié un bureau décoré de façon similaire à Boughton House (en).

Des trépieds ou des tables basses, appartenant à la collection royale d'œuvres d'art, ou au Paul Getty Museum, ont été attribués à Pierre Gole par Gillian Wilson.

Son fils, Corneille Gole, protestant émigré après la révocation de l'édit de Nantes, en 1685, travaille en 1689, avec l'ébéniste londonien Gerrit Jensen (nl), d'origine hollandaise, et il fournit du mobilier en marqueterie, dans le dernier goût parisien, à la cour royale britannique. Le dessinateur huguenot, Daniel Marot épousera la fille de Gole.
Pierre Gole est mort à Paris, le 27 novembre 1684.

Franck Baptiste Paris

Meuble d'appoint Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Table de salon attribuable à Pierre Gole, Paris époque Louis XIV » présenté par Franck Baptiste Paris, antiquaire à Paris dans la catégorie Meuble d'appoint Louis XV, Mobilier.