EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition
Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition - Mobilier Style Transition Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition - Antiquités Rigot et Fils Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition - Transition
Réf : 96708
10 700 €   -   RÉSERVÉ
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Étienne Levasseur
Provenance :
France, Paris
Mobilier Table & Guéridon - Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition XVIIIe siècle - Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition Transition - Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition
Antiquités Rigot et Fils
Antiquités Rigot et Fils

Mobilier de qualité patrimoniale d'époque XVIIIe début XIXe siècle


+33 (0)6 08 09 41 17
+33 (0)4 72 41 81 17
Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition

Les meubles légers représentent incontestablement les créations les plus précieuses du XVIII° siècle. Parmi eux, les petites tables ont toujours fait l’objet d’un soin extrême. Elles répondent aux besoins de cette société créative du Siècle des Lumières vivant dans des petits appartements et qui recherche des meubles pratiques mais également esthétiques. La table à écrire se définit comme un petit meuble de milieu, léger et aisément transportable.

Les règnes de Louis XV et de Louis XVI marquent l’apogée de ces meubles charmants et précieux dont le rôle, souvent multiple, n’a pas perdu de son actualité aux yeux de nos contemporains. Mais si ces tables continuent de séduire aujourd’hui, c’est aussi parce qu’elles sont très décoratives.

__________________________________________________


Remarquable et très élégante table à écrire de forme rectangulaire en marqueterie de bois précieux estampillée de Etienne LEVASSEUR ...

Lire la suite

... d’époque Transition.

Le plateau rectangulaire présente une délicate marqueterie aux choix judicieux de diverses essences de bois exotiques et indigènes comme le buis, l’érable, le bois de rose. Au centre, un médaillon « de peinture de bois » présentant la remarquable composition d’un très fin bouquet de fleurs épanouies, animé d’un couple de perruches et d’un duo de papillons virevoltants émergent d’un vase à l’antique aux motifs d’acanthes. Remarquons la maîtrise de l’exécution de ce tableau naturaliste en bois notamment teinté et ombré au sable chaud afin de donner une tonalité brune plus ou moins soutenue et créer un relief visuel. Le fond est en placage de sycomore. Ce médaillon est inscrit dans une rigoureuse marqueterie de mosaïque en losanges avec Incrustation d’un jeu de fond en quatre-feuilles (marqueterie dite à la Reine). Nous attirons le l'attention de l'amateur par le choix du marqueteur d’utiliser un érable ondé et teinté pour le fond des losanges, donnant de la matière et de la profondeur. Encadrement de filets à la grecque et bordure en bois de rose.

Le plateau est ceint d’une galerie débordante en laiton doré. Elle présente une fine mouluration. Les angles saillants à léger ressaut sont abattus.

La marqueterie de la ceinture décline un travail au décor identique à celui du plateau, avec un encadrement de filets à angles rentrants et bordure de bois de rose.

La façade ouvre par un tiroir de long.

Les montants à pans coupés sont marquetés d’une réserve rectangulaire où s’inscrit une chute de muguets en bois clair contrastant avec le fond en érable teinté vert.

Elle pose sur quatre hauts pieds légèrement galbés à rares pans octogonaux.

Une très fine garniture de bronzes dorés ponctue cette composition : une entrée de serrure au motif d’un médaillon rubané, quatre petits sabots feuillagés.

Estampille de Etienne LEVASSEUR 1721 -Décembre 1798
Maître le 17 décembre 1766

Epoque Transition

Dimensions :
Hauteur : 72 cm
Largeur : 71 cm
Profondeur : 40 cm

Etienne LEVASSEUR :
Ebéniste de premier ordre, Etienne Levasseur est l’un des maîtres le plus représenté dans notre Mobilier National. Etabli au faubourg Saint-Antoine comme ouvrier privilégié, il fit d’abord son apprentissage chez les fils d’André-Charles Boulle. A la réception de sa maîtrise, Il reçoit très vite des commandes de la Couronne. Il a alors le privilège de meubler les châteaux royaux de Versailles, de Fontainebleau ou encore de Saint Cloud pour les plus prestigieux. Il fournit également du mobilier au comte d’Artois mais aussi pour Mesdames, filles de Louis XV pour leur résidence de Bellevue. Signalons également son œuvre dans la propriété des ducs de Wellington dans le Hampshire ainsi que dans l’inventaire de la Wallace Collection de Londres.
En 1772, Etienne Levasseur est élu député ou conseiller de la Communauté par ses confrères.

Son œuvre est représenté dans les musées suivants :
- Paris, Jacquemart-André
- Paris, Carnavalet
- Paris, Louvre
- Fontainebleau, Château
- Versailles, Château
- Londres, Wallace Collection
- Cincinnati, Art Museum


Etienne Levasseur n’a marqué de son estampille que des meubles de haut goût, de haute qualité, racés et soignés.


Une pièce rare et patrimoniale qui présente un intérêt particulier pour un amateur du petit mobilier d'époque XVIII° siècle

Antiquités Rigot et Fils

XVIIIe siècle
Commode lyonnaise d'époque Louis XV
Commode lyonnaise d'époque Louis XV

9 000 €

Table & Guéridon Transition

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Table à écrire en marqueterie estampillée E. LEVASSEUR d'époque Transition » présenté par Antiquités Rigot et Fils, antiquaire à Lyon dans la catégorie Table & Guéridon Transition, Mobilier.