EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Soupière et son dormant par Biennais
Soupière et son dormant par Biennais - Argenterie et Orfèvrerie Style Empire Soupière et son dormant par Biennais - Igra Lignum Soupière et son dormant par Biennais - Empire
Réf : 60471
VENDU
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Biennais
Provenance :
Lancelot Turpin de Crissé
Materiaux :
Argent
Dimensions :
Ø 34 cm
Argenterie et Orfèvrerie  - Soupière et son dormant par Biennais XIXe siècle - Soupière et son dormant par Biennais
Igra Lignum
Igra Lignum

Mobilier et Objets d'art du XVIIIe siècle et Empire


+41 79 694 09 04
Soupière et son dormant par Biennais

Soupière offerte par l’Impératrice Joséphine en 1813 à Lancelot Théodore Turpin de Crissé pour son mariage.

Importante soupière ronde présentée sur un piédouche godronné et ciselé de feuilles d’eau. Notons les attaches des anses en fleur de lotus et le bouquet de palmettes en applique entourant le frétel en forme de gland.
34cm aux anses, diam. 27,5cm h.27
2’540g

Le dormant reprend les motifs de feuilles d’eau présents sur le piédouche.
Diam. 30cm
950g

Paris 1er titre (1809-1809)
Moyenne Garantie
Martin-Guillaume Biennais, insculpé en 1801
Armes de la famille Turpin de Crissé


Martin-Guillaume Biennais (1764-1843) 
Il gagne Paris très jeune et se rend acquéreur d’un fonds de boutique de tabletterie à la Veuve Anciaux. Il est reçu maître tabletier le 12 septembre 1789. Il s’agrandit en 1790 en achetant un second commerce au 283 rue Saint-Honoré à l’enseigne devenue célèbre « Au Singe Violet ».
Sa renommée est ...

Lire la suite

... immédiate et fulgurante. Sa maison reçoit une clientèle nombreuse et variée, parmi laquelle un jeune général qui fera son chemin : Bonaparte. La légende rapporte que Biennais lui vend à crédit, en 1796, un nécessaire de voyage qu’il emporte pour la campagne d’Egypte.
Fort de son succès, Biennais fonde sa propre fabrique d’orfèvrerie. A partir de 1804, il exécute toute l’orfèvrerie de la Maison de l’Empereur.
C’est Biennais qui est chargé d’exécuter les insignes de la cérémonie du sacre (2 décembre 1804) : l’épée, la couronne de laurier, le Grand Collier de la Légion d’Honneur, le Grand Sceptre, la Boule du Monde et la Main de Justice.
Biennais sera également fournisseur du Tsar de Russie, Alexandre Ier et de son frère le Grand-Duc Michel.
En 1821, Biennais décide brusquement de quitter les affaires, il passe la main à l’un de ses principaux collaborateurs Jean-Charles Cahier.

Lancelot Théodore Turpin de Crissé (1782-1859), après avoir été pris en charge par le comte Choiseul-Gouffier, est chambellan et amant de l'Impératrice Joséphine de 1810 à 1814. Il entre à l'Académie des Beaux-Arts en 1816, est nommé membre de la commission des Beaux-Arts à la préfecture de la Seine et occupe des fonctions importantes dans l'administration des arts sous la Restauration jusqu'à être nommé en 1825 Inspecteur Général des Beaux Arts par Charles X. Après 1830, fidèle aux Bourbons, il démissionne de toutes ses fonctions et se consacre à la peinture et à sa collection d'antiques qu'il lègue à la ville d'Angers. Sans aucune formation académique, il expose au Salon de 1806 à 1835 des paysages composés et des vues d'Italie. Il publie trois albums de lithographies Souvenirs du golfe de Naples, Fantaisies lithographiques, Souvenirs du vieux Paris.

Conditions générales de livraison :

L'expédition et frais douaniers sont offerts pour toutes destinations en Europe pour les objets de plus de 2'000 euros et meubles de plus de 5'000 euros.
Les objets sont expédiés par La Poste, les meubles sont livrés par nos soins ou par les sociétés Arbore (Vallée du Rhône) et SHIP ANTIQUES (reste de la France et Europe)
Une boite en bois est réalisée pour chaque objet. Pour les meubles spécialement fragiles, nous réalisons des caisses sur-mesure.

Igra Lignum

XVIIIe siècle
Petite commode Transition
Petite commode Transition

2 800 €

Argenterie et Orfèvrerie