EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV
Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV - Mobilier Style Louis XV Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV - Antiquités Rigot et Fils Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV - Louis XV Antiquités - Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV
Réf : 67451
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Jacques Dubois
Provenance :
France
Materiaux :
Acajou massif
Dimensions :
l. 52 cm X H. 116.5 cm X P. 30 cm
Mobilier Bureau et Secrétaire - Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV XVIIIe siècle - Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV Louis XV - Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV Antiquités - Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV
Antiquités Rigot et Fils
Antiquités Rigot et Fils

Mobilier de qualité patrimoniale d'époque XVIIIe début XIXe siècle


+33 (0)6 08 09 41 17
+33 (0)4 72 41 81 17
Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV

Il ouvre en façade par un volet abattant en partie haute découvrant le serre-papiers composé de quatre layettes galbées et trois étagères au chant plaqué acajou en harmonie avec la sinuosité des tiroirs. Il est garni d’un cuir vert tendre doré aux petits fers.
La partie basse présente un unique vantail dévoilant un intérieur sobre composé d’une étagère.
Les parties latérales sont planes.

Il offre une fine et discrète ornementation de bronzes finement ciselés et dorés telle que deux chutes feuillagées à l’amortissement des montants ainsi qu’aux deux petits pieds galbés antérieurs, deux entrées de serrures, quatre petits boutons de tirage aux layettes et un tablier de feuillage déchiqueté et asymétrique ajouré (bronzes crées pour ce meuble).
Il est coiffé de son très rare marbre brèche mouluré nuagé gris clair et mordoré.
Travail parisien. Deuxième tiers du XVIII° siècle
Estampille de Jacques DUBOIS (7 avril 1694, mort en 1763)
Poinçon de la Jurande JME

Dimensions :
Hauteur : 116,5 cm
Largeur : 52 cm
Profondeur : 30 cm

Une particularité de sa construction :
La traverse intermédiaire ainsi que la traverse basse sont supprimées, laissant à l’abattant et au vantail une grande lisibilité du décor créé par le contraste de la disposition d’une unique essence d’acajou.

Une sinuosité discrète :
Outre le galbe des petits pieds et l’arrondi des montants antérieurs, se profile une légère sinuosité sur la partie supérieure de l’abattant. La partie inférieure du vantail est animée par une belle découpe chantournée, engagée dans le bas des montants.


Une réalisation novatrice très technique, élégante, sobre et raffinée d’un des plus grands Maîtres ébénistes parisiens de l’époque du deuxième tiers du XVIIIe siècle.
Créé au XVIIIe siècle, ce petit meuble ne pourrait-il pas être aussi l’œuvre d’un designer contemporain ?

- Très bel état de conservation.
- Le marbre d’origine.
- Les ferrures d’origine.
- Meuble reverni au tampon.

Travail de Jacques ou René DUBOIS

« René DUBOIS semble avoir mis dans le mouvement de ses meubles plus de grâce et d’invention à la fin de l’époque Louis XV, quelques secrétaires de cette période, tout en continuant de porter l’estampille paternelle I. DUBOIS témoignent d’une très grande finesse »

Jacques DUBOIS : 1693 – octobre 1763
Reçu Maître le 5 septembre 1742

Un des plus grands Maîtres ébénistes parisiens sous le règne de Louis XV de souche française, contrairement à ses illustres contemporains comme le hollandais BVRB ou l'allemand Joseph BAUMHAUER. Le « style DUBOIS » peut représenter le style Louis XV dont il est le maître incontesté. Les bronzes sont luxuriants et d’une parfaite exécution. Ils sont apposés sur les placages de bois de rose, de bois de violette, de satiné, de marqueteries de fleurs et de feuillages en bois de bout à belles compositions, ou encore sur les laques de Chine ou du Japon. Parmi les pièces monumentales de Jacques DUBOIS, notons l’exceptionnelle encoignure du musée Paul-Getty, le somptueux régulateur de forme très mouvementée, le cartel d’applique en corne noire et branchages fleuris du Musée des Arts Décoratifs et le bureau plat à six pieds de la Collection Ashburnham.

René DUBOIS : 1737 – décembre 1799
Reçu Maître le 25 juin 1755

Fils de Jacques DUBOIS, il est son collaborateur rue de Charenton. Après la mort de son père, en 1763, il maintient l’activité de l’atelier en association avec sa mère. Bien qu’ayant obtenu la maîtrise en 1755, il continue à utiliser l’estampille paternelle. Il jouit lui aussi d’une réputation élogieuse, et les Tablettes de Renommée le citent, en 1772, comme l’un des premiers ébénistes de la capitale. L’Almanach général des marchands de 1779 le désigne comme ébéniste de la Reine. Il fournit en effet la cour, et notamment Marie-Antoinette. L’absence d’estampille distincte de celle de son père empêche d’attribuer certains meubles à l’un plus qu’à l’autre. En revanche, les meubles Louis XVI sont bien sûr ses propres créations.

L’œuvre de Jacques ou Pierre DUBOIS fait partie des plus grands musées internationaux ainsi que des plus prestigieuses collections.

1. Pierre VERLET, Le meuble français du XVIIIe siècle, PUF, p. 154
Référence bibliographique :
Pierre KJELLBERG, Le mobilier français du XVIIIe siècle, Les éditions de l’amateur, Paris, 1998, 879 p.

Antiquités Rigot et Fils

Bureau et Secrétaire Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Secrétaire dit « de dame » en acajou estampillé DUBOIS d'époque Louis XV » présenté par Antiquités Rigot et Fils, antiquaire à Lyon dans la catégorie Bureau et Secrétaire Louis XV, Mobilier.

XVIIIe siècle
Bureau dos d'âne en vernis européen
XVIIIe siècle
Bureau dos d'âne Louis XV
XVIIIe siècle
Bureau plat d’époque Louis XV