EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle
Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle - Objet de décoration Style Renaissance Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle - Dei Bardi Art Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle - Renaissance Antiquités - Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle
Réf : 84230
28 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie - Florence
Materiaux :
Bois partiellement doré
Dimensions :
l. 48 cm X H. 159 cm X P. 34 cm
Objet de décoration Colonne Piédestal - Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle XVIIe siècle - Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle Renaissance - Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle Antiquités - Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle
Dei Bardi Art
Dei Bardi Art

Sculptures et objets d'art Haute Epoque et Renaissance


+32 (0)4 76 74 05 57
Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle

Rare paire de gaines à décor de grotesques
Bois sculpté et partiellement doré
Florence, début du XVIeI siècle
159 x 48 x 34 cm

Des gaines comparables en style et en dimensions sont aujourd’hui conservés au Museo degli Argenti à Palazzo Pitti (numéro d’inventaire : nn. 5875-5878, 5880-5887, 5889, 5897).


Composés chacune d’un plateau mouluré reposant sur un fût fuselé et cannelé, richement décorée de motifs sculptés, ces gaines présentent un support quadrangulaire en forme de pilier se rétrécissant vers sa base.
Un mascaron grimaçant trône sur la partie supérieure de chaque gaine en créant une « bizarrerie » qui s’insérait parfaitement dans l’architecture et le décor ostentatoire typique des élites aristocratiques du XVI-XVII siècles. Le fort relief de ces têtes fantastiques ne fait que augmenter leurs expressivité.

Ce genre de gaines sculptés était très répandue dans les demeures des Medicis qui les privilégiaient pour ...

Lire la suite

... exposer leurs sculptures anciennes et modernes.
Les gaines sculptés qui décorent encore Palazzo Pitti à Florence présentent des similitudes évidentes avec notre paire, dans les dimensions et dans le décor sculpté.

La présence du mascaron grotesque peut être interprété comme une évolution en sens baroque des gaines dessinés par Bernardo Buontalenti et réalisées en 1568 par Dionigi Nigetti pour la Tribuna des Offices (dessin conservé à Florence à la Bibliothèque Nazionale centrale).

Les grotesques apparaissent comme une expression emblématique de la culture maniériste : en rapport avec le collectionnisme éclectique et l’esthétique de l’abondance, avec la logique épistémique des hybrides et le gout pour la construction rhétorique mais aussi pour leurs capacité d'évoquer un espace diffèrent et théâtrale.

Bibliographie :

- E. Colle, I mobili di palazzo Pitti, Il periodo dei Medici 1537-1737, Centro Di Umberto Allemandi & Co 1997, pp. 243

- A. Pedrini, l’Ambiente, il mobilio e le decorazioni del Rinascimento in Italia, Torino, Casa Editrice Itala Ars, 1925, pp.8

- F. Schottmüller, Die italienischen mobel U.dekorativen bildwerke im kaiser Friederich Museum, 1922, pp. 197

- F. Schottmüller, Wohnungskultur und mobel der italienischen Renaissance, 1921, pp. 30-31

Dei Bardi Art

XIXe siècle
Carapace de tortue peinte et doré
Carapace de tortue peinte et doré

14 000 €

Colonne Piédestal Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire de gaines - Florence, début du XVIIe siècle » présenté par Dei Bardi Art, antiquaire à Bruxelles dans la catégorie Colonne Piédestal Renaissance, Objet de décoration.