EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Drageoir couvert et son dormant en vermeil aux armes de Louis-Philippe
Drageoir couvert et son dormant en vermeil aux armes de Louis-Philippe - Argenterie et Orfèvrerie Style Louis-Philippe
Réf : 83271
18 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Jean-Baptiste Claude Odiot
Provenance :
France
Materiaux :
Vermeil
Dimensions :
H. 19.5 cm | Ø 17 cm
Poids :
1.212 Kg
Argenterie et Orfèvrerie  - Drageoir couvert et son dormant en vermeil aux armes de Louis-Philippe
Royal Provenance
Royal Provenance

Porcelaine de Sèvres, Souvenirs Historiques, Objets de Vertu


+ 33 (0)6 50 00 65 51
Drageoir couvert et son dormant en vermeil aux armes de Louis-Philippe

Rare drageoir couvert et son dormant en vermeil.
Aux armes de Louis-Philippe, duc d'Orléans.
De forme circulaire reposant sur un piédouche, les bordures à moulures de feuilles de laurier, oves et palmettes, orné sous le col de huit rosettes au-dessus d'une frise feuillagée, les anses formées de deux serpents entrelacés, le couvercle surmonté d'une prise en forme de dauphin (manque)?; le dormant rond à fond uni reposant sur quatre pieds griffes.
Aux grandes armes appliquées et vissées du Duc d'Orléans,
Bon état, manque une partie de la prise du couvercle.
Par Jean-Baptiste Claude ODIOT, époque Empire, Paris, 1801-1809.
Poinçon de l'orfèvre Jean-Baptiste-Claude Odiot (insculpation en 1801).
Poinçon de titre de Paris, 1798-1809.
Sans poinçon d'orfèvre sur le corps.
H. 19,5 x D. 17 cm. Poids: 1212,0 g.

Provenance :
Louis-Philippe, duc d'Orléans (1773-1850), futur roi des Français.

Historique :
- Plusieurs pièces d'époque Empire réalisées par ...

Lire la suite

... Odiot sont appliquées des mêmes armes Orléans, sous couronne de Prince du Sang. On ne sait exactement à quelle date elles ont été commandées par Louis-Philippe, mais d'après les archives de la Maison Odiot, le 11?juillet 1817, le duc d'Orléans fait apposer ses armoiries en relief sur 133 pièces et les fait graver sur 205 autres (cf. Anne Dion Tenenbaum, "Orfèvrerie française du XIXe?siècle, la collection du musée du Louvre", éd. Somogy, Paris, 2011, p.?206).
- Ce modèle de drageoir fut créé par Odiot pour les présents offerts par Napoléon à ses maréchaux, souvent en récompense de leur courage sur les champs de bataille (sources : Odiot).

Oeuvre en rapport :
- Un modèle similaire appliqué des mêmes armoiries de Louis-Philippe, duc d'Orléans: vente Sotheby's, Parke Bernet Monaco S.A., 27?novembre 1979, lot 740.
- Un drageoir en vermeil similaire, reproduit dans l'ouvrage de Jean-Marie Pinçon et Olivier Gaube du Gers: "Odiot l'Orfèvre/trois siècles d'Histoire & de Créations", éd. Sous le vent, 1990, p.?121.

Royal Provenance

Argenterie et Orfèvrerie