EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602)
Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602) - Tableaux et dessins Style Renaissance Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602) - Art & Antiquities Investment Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602) - Renaissance
Réf : 62508
11 000 €
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Collection privée européenne
Materiaux :
Huile sur panneau de chêne
Dimensions :
l. 82 cm X H. 68 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIe siècle - Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602) XVIe siècle et avant - Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602) Renaissance - Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602)
Art & Antiquities Investment
Art & Antiquities Investment

Tableaux anciens, dessins, sculptures, objets religieux


+33 (0)6 77 09 89 51
Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602)

Ecole de Fontainebleau de la fin du XVIe siècle. Œuvre d’un peintre de l’entourage de Toussaint Dubreuil.
Notre peinture relate l’épisode où Proserpine (enlevée par Pluton) s’apprête à goûter les fruits des Enfers. Le récit rapporte qu’elle ne pourrait plus s’échapper des Enfers dès lors qu’elle aurait mordu dans un de ces fruits. La parabole du récit mythologique peut être mise en parallèle avec celle de la Genèse et du fruit défendu.
Propre au maniérisme tardif, et à la seconde Ecole de Fontainebleau, notre sujet aborde la mythologie à travers le prisme de la beauté féminine. La nonchalance de Proserpine et son regard lascif offrent une grande sensualité à l’œuvre.
Le petit singe qui se tient près du panier (en bas à droite) personnifie le sens du goût. Il vient confirmer que la déesse croquera le fruit. Au loin, on distingue la demeure de son époux prise dans les flammes. Des âmes y chutent et sont poussées par un « diable » brandissant sa fourche.

Huile sur panneau de chêne contrecollé sur panneau de bois. Dans son cadre en bois sculpté de style.

Dimensions : 48 x 62 cm la vue - 68 x 82 cm avec le cadre

Proserpine, fruit des amours de Jupiter et de Cérès, est enlevée par Pluton – Dieu des Enfers – tandis qu’elle cueillait des fleurs. Elle l’épouse et devient ainsi déesse des Enfers. Son histoire est relatée dans le livre V des « Métamorphoses » d’Ovide (43 av. J-C – 17 ap. J-C) mais aussi dans « Le Rapt de Proserpine » par le poète Claudien (370 – 404 ap. J-C).

Toussaint Dubreuil (Paris 1561 - Paris 22 novembre 1602) est le pupille de Médéric Fréminet, mais sa formation se parfait lors de sa participation aux grands chantiers de décoration de Fontainebleau. Là, il collabore probablement avec Ruggiero de Ruggieri. Peintre d’Henri IV, il réalise de nombreux décors. Ses œuvres peintes pour Fontainebleau ou Saint-Germain-en-Laye ont toutes été détruites.
Dubreuil, au-delà de son inspiration maniériste, affiche un goût certain pour les détails. Aussi il s’entoure de nombreux peintres nordiques dans son atelier. Avec Martin Fréminet et Ambroise Dubois, il est l'un des promoteurs de la seconde école de Fontainebleau.

Art & Antiquities Investment

Tableaux XVIe siècle Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Proserpine goûtant les fruits de Pluton – Entourage de Toussaint Dubreuil (1561–1602) » présenté par Art & Antiquities Investment, antiquaire à Saint-Ouen dans la catégorie Tableaux XVIe siècle Renaissance, Tableaux et dessins.