EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793).
Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793). - Tableaux et dessins Style Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793). - Antiquités Sérignan Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793). - Antiquités - Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793).
Réf : 91573
4 800 €   -   RÉSERVÉ
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Saint Empire Romain Germanique
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 89.5 cm X H. 101 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIIe siècle - Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793). XVIIIe siècle - Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793).  - Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793). Antiquités - Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793).
Antiquités Sérignan
Antiquités Sérignan

Mobilier et objets d'art


+33 (0) 6 07 40 65 70
33 + (0)4 65 87 90 82
Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, (1714-1793).

Huile sur toile de forme rectangulaire rentoilée et montée sur châssis à clefs enchâssée dans un cadre de style néoclassique en bois doré orné de raies de perles et de cœur. Portrait présumé de Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, margravine de Baden-Baden. Celle-ci est représentée assise dans un fauteuil en bois doré devant une gaine où est disposée sur un coussin rouge à galons et pompons dorés sa couronne, sur un fond théâtral rehaussé de rideaux embrasés de plis élégants de couleur rouge claire, de buste tournée légèrement vers la droite, le visage de face, dirigé vers l’horizon. Son Altesse Sérénissime est présentée coiffée d’une perruque parfaitement poudrée vêtue d’une robe de soie grise en dentelles et nœuds turquoise et émeraude sur laquelle sur le sein gauche est attaché avec un ruban noir le médaillon de l’Ordre de la Croix Etoilée du Saint Empire Romain Germanique. Ce médaillon de la Croix Etoilée nous ...

Lire la suite

... permet d’identifier avec certitude Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, margravine de Baden-Baden. La Croix Étoilée est un ordre réservé aux femmes desquelles il était exigé seize quartiers de noblesse tant du côté paternel que maternelle. Ordre créé en 1668, dont la grande maîtresse était l’impératrice du Saint Empire, puis d’Autriche-Hongrie et octroyé jusqu’en novembre 1918. Seules six femmes y furent reçues durant le XVIIIe siècle dont, Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, margravine de Baden-Baden le 7 décembre 1735. Les cinq autres furent, la princesse Josèphe-Anne d’Arenberg, la princesse Adélaïde d’Arenberg, Anne-Charlotte de Lorraine abbesse de Remiremont et de Mons, la comtesse Thérèse de Richecourt et marquise de Tissona de Crescentin et la princesse Élisabeth Philippine Claudine de Hornes mais seule Son Altesse Sérénissime Marie Victoire d'Arenberg, margravine de Baden-Baden correspond aux traits de visage du portail.

Conditions générales de livraison :

Conditions générales de vente et de livraison : Le prix indiqué sur l'annonce inclut la livraison dans toute la France métropolitaine.
Pour l’Allemagne, la Belgique, l’Italie ou l’Espagne nous contacter pour un devis.
Pour les États-Unis, l’Europe extracommunautaire ou le reste du monde nous contacter pour un devis mais les taxes d’importation applicables dans chaque pays restent à votre charge.
L’emballage et le suivi du transport sont assurés par nous-mêmes ou par transporteurs professionnels spécialisés en Œuvres d’art.

Antiquités Sérignan

Tableaux XVIIIe siècle