EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839)
Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839) - Tableaux et dessins Style Empire Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839) - Galerie William Diximus Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839) - Empire Antiquités - Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839)
Réf : 83398
28 000 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 159 cm X H. 226 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839) XIXe siècle - Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839) Empire - Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839) Antiquités - Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839)
Galerie William Diximus
Galerie William Diximus

Mobilier et objets d'art des XVIIIe et XIXe siècles


+33 (0)6 26 70 73 13
Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839)

PORTRAIT DU GÉNÉRAL ANNE-CHARLES LEBRUN (1775-1859).
Huile sur toile Attribué à Joseph Kinson (1770-1839).

Dimensions sans cadre : 207cm x 130,5cm.
Dimensions avec cadre : 226cm x 159cm.

François-Joseph Kinson:

Il s'établit après 1794 à Paris, il participa en 1799 à l'exposition annuelle à Paris, et devint un artiste recherché par les riches et puissants de l’époque. Il travailla pour les cours de Napoléon et de Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, qu’il suivit jusqu’à sa cour de Cassel. Il fut médaillé par l’Empereur en 1808.

Anne-Charles Lebrun :
Fils du troisième consul Charles-François Lebrun, il a 25 ans quand il entre dans la carrière des armes, après le 18 brumaire. Sous-lieutenant au 5e dragons en 1798, il fait partie en 1799 et 1800 de l'armée de réserve, il est attaché au général Desaix en qualité d'aide de camp ; il le reçoit dans ses bras lorsqu'il est frappé à mort dans les champs de Marengo. Capitaine le 17 mars ...

Lire la suite

... 1801, chef d'escadron le 31 octobre suivant, il est envoyé en 1802 dans le département de la Gironde, et en 1803 au camp de Montreuil, où il reste jusqu'au départ de la Grande Armée. Promu colonel du 3e hussards le 1er février 1804, il fait à la tête de ce régiment la campagne d'Autriche en 1805, pendant laquelle il est chargé par l'Empereur d'apporter à Paris la nouvelle de la victoire d'Austerlitz.


« Mort du général Desaix dans les bras du fils du consul Lebrun à la bataille de Marengo, 14 juin 1800 » par Jean-Baptiste Regnault.
Revenu à l'armée pour la campagne de Prusse en 1806, il assiste à Iéna où il sabre, à la tête de ses hussards, plusieurs bataillons d'infanterie saxonne et s'empare de ses drapeaux. Général de brigade le 1er mars 1807, inspecteur général de cavalerie le 6 octobre suivant, aide de camp de l'Empereur, il prend encore part aux campagnes de Pologne en 1807 et d'Allemagne en 1809, et charge l'infanterie russe à Eylau, et l'artillerie autrichienne à Wagram.

À la fin de 1809, il doit pourvoir à la défense d'Anvers et à l'approvisionnement de Bréda, Berg-op-Zoom, et autres places.

Il obtient le grade de général de division le 23 février 1812 avant le départ pour la campagne de Russie ; il est créé en outre comte de l'Empire, grand-croix de l'ordre de la Réunion le 3 avril 1813) et grand officier de la Légion d'honneur le 3 novembre suivant, il est appelé au commandement des 1re et 3e divisions de réserve à la Grande Armée, puis devient gouverneur d'Anvers le 7 octobre 1813, qu'il a à préserver de l'invasion de l'ennemi ; mais dans les premiers mois de 1814, Napoléon Ier confie ce commandement à Carnot, et lors de la campagne de France en 1814, il reprend auprès de Napoléon Ier ses fonctions d'aide de camp le 25 janvier.

Lebrun adhère au rétablissement des Bourbons, est fait chevalier de Saint-Louis et envoyé dans la 14e division militaire en qualité de commissaire du roi, et le 14 juillet suivant, inspecteur général des hussards.

Au retour de Napoléon, le duc de Plaisance, père du général, ayant repris sa position d'architrésorier, et ayant de plus été appelé au ministère de l'instruction publique, le général Lebrun est dès le 27 mars chargé par Napoléon d'aller prendre en Champagne le commandement provisoire du 3e corps à l'armée d'observation que vient de quitter le maréchal duc de Bellune. Il redevient aide de camp de l'empereur, et est élu1 le 10 mai 1815, représentant à la Chambre des Cent-Jours, par le collège de département de Seine-et-Marne. La veille 9 mai, il avait échoué2 dans l'arrondissement de Melun contre M. Guyardin.

Galerie William Diximus

Tableaux XIXe siècle Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait en pied du Générale Charles Lebrun (1775-1859) - Attribué à Kinson (1770-1839) » présenté par Galerie William Diximus, antiquaire à Saint-Ouen dans la catégorie Tableaux XIXe siècle Empire, Tableaux et dessins.