EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe
Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe - Mobilier Style Louis XV Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe - Antiquités Philippe Glédel Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe - Louis XV Antiquités - Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe
Réf : 97162
18 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Paris, France
Materiaux :
Bois de rose et de violette et bois de bout
Dimensions :
l. 123.5 cm X H. 73 cm X P. 67.5 cm
Mobilier Bureau et Secrétaire - Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe XVIIIe siècle - Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe Louis XV - Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe Antiquités - Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe
Antiquités Philippe Glédel
Antiquités Philippe Glédel

Mobilier 18e, Meubles régionaux, Meubles de port


+33 (0)2 99 94 08 44
+33 (0)6 11 17 90 32
Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe

Rare et précieux petit bureau plat d'époque Louis XV, galbé toutes faces, plaqué de bois de rose à décor marqueté dans des réserves à filets polylobés de branchages fleuris en bois de houx, de charme (ombré ou teinté vert) et d'épine-vinette sur fond de bois de rose dans des encadrements de bois de violette.

Son plateau mouvementé est foncé d'un maroquin pleine fleur (couleur gold) gaufré et doré aux petits fers bordé d'un placage en frisage de bois de violette à encadrements de bois de rose, le tout ourlé d'une lingotière de bronze à quatre agrafes d'écoinçon ciselées et dorées. Ce bureau toutes faces ouvre par trois tiroirs en façade et deux tirettes latérales, la face opposée ainsi que les ceintures des côtés simulant des tiroirs semblablement marquetés de fleurs, les ceintures épousant les galbes du plateau. Il repose sur des pieds élégamment cambrés parés de longues chutes d'angle en bronze ajourées et remarquablement bien ciselées ...

Lire la suite

... reliées par une fine cornière à de délicats sabots en chaussons.

L'intégralité du bâti du meuble est en chêne.

Ce bureau, provenant d'une ancienne vente Millon, à été anciennement attribué à Pierre Roussel. Bien que la marqueterie de fleurs ait été à la mode au milieu du XVIIIe siècle et que nombre d'ébénistes l'ont utilisée, elle demeure emblématique du savoir-faire de Roussel et on reconnaît ici, dans son élégante simplicité, le style de cet ébéniste fort réputé et prolifique. Nous remarquons aussi que les chutes de bronze sont bien dans sa manière (voir une comparaison documentée).
Lors de cette vente il avait été noté au catalogue "restaurations, transformations en ceinture" aussi avons nous examiné avec notre ébéniste le meuble sous toutes ses coutures. De notre examen, il ressort que les ceintures n'ont absolument jamais été touchées hormis pour ce qui concerne les tirettes de ceinture des côtés. En effet, bien que leurs traverses de parement semblent parfaitement d'origine, les autres parties de l'encadrements ont été refaits, et sans le moindre doute leurs planchers en sapin (pour la pause de nouveaux cuirs) ainsi que les coulisses des tirettes et c'est sans doute ce à quoi l'expert faisait allusion : restaurations ou transformation en ceinture. Nous avons cependant la certitude que le placage en parement des tirettes est bien celui d'origine, mais (bien que notre ébéniste pense qu'il s'agit d'une simple restauration) nous garderons une réserve sur le bâti des tirettes elles-mêmes (fabriquées en conservant le placage de parement ou simplement restaurées avec conservation de la première traverse du châssis) et leur présence d'origine sur le bureau. Il est vrai que les bureaux d'époque sont peu souvent pourvus de tirettes, mais on en connaît toutefois, et même avec parfois jusqu'à quatre, en particulier pour les bureaux ou tables de bibliothèque. Cependant, qu'elles soient absolument d'origine ou non n'est pas ici d'une importance capitale, car ses tirants de côtés, garnis du même superbe maroquin que celui du plateau, procurent au bureau à la fois un supplément d'élégance (sans que son intégrité ait véritablement à en souffrir) et surtout offrent à la demande une fort belle surface de travail.
Hors justement, notre bureau, par sa petite taille, mais qu'il ne faudrait pas confondre avec celle des bureaux dits "de dame", s'apparente aux bureaux dits "de bibliothèque". ou encore "de salon". Très appréciés en leur temps (il faut songer que le roi lui même possédait un bureau de seulement 148 cm, livré en 1734 par Gaudreaus pour le "Cabinet à Pans", et plus tard utilisé comme table de bibliothèque au château de Choisy) ils le sont encore de nos jours pour leur faible et plus pratique encombrement (A lire en documentation ce que nous en dit Pierre Kjellberg).


Pierre Roussel (Paris 1723 - 1782). Maître en 1745.

Le meuble se présente dans un exceptionnel état d'origine et, mis à part ce que signalé pour les tirettes, quelques rares petites restaurations d'usage sans gravité, dans son intégrité de placage donc mais aussi avec encore toutes ses garnitures d'origine présentes : ses trois serrures (et deux clés en bronzes doré pour actionner les trois), ses trois entrées de serrure, ses chutes d'angle et ses sabots en bronze délicatement ciselés et dorés. La dorure à l'or fin de très belle qualité anciennement refaite, le meuble parfaitement restauré dans la dernière décennie et de nouveaux cuirs posés. Depuis qu'il est entré en notre possession, notre ébéniste s'est chargé de revoir les infimes éclats, de repolir l'astraguale de bronze et enfin de rafraîchir le vernis au tampon. (Mentionnons que quelques-unes des photographies ont été prises avant cette dernière intervention).



Travail parisien d'époque Louis XV, attribué à Pierre Roussel, vers 1745 -1755.


Dimensions : 73 cm de haut x 123,5 cm de large x 67,5 cm de profondeur.
195 cm de large (tirants grand ouverts).

Conditions générales de livraison :

Pour tout objet ou meuble à partir de 5.000 euros, nous livrons nous-mêmes gratuitement partout en France (et parfois même au delà), il y a possibilité d'obtenir cette même prestation pour des pièces de moindre valeur suivant la destination et le délai.

Antiquités Philippe Glédel

Bureau et Secrétaire Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Petit bureau plat d'époque Louis XV attribué à Pierre Roussel - Paris XVIIIe » présenté par Antiquités Philippe Glédel, antiquaire à Fougères dans la catégorie Bureau et Secrétaire Louis XV, Mobilier.