EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paravent en Laque du Japon
Paravent en Laque du Japon - Arts d Paravent en Laque du Japon - Kollenburg Antiquairs
Réf : 63009
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Japon
Materiaux :
Bois sugi laqué
Dimensions :
L. 330 cm X H. 227 cm
Arts d
Kollenburg Antiquairs
Kollenburg Antiquairs

Specialisé dans le mobilier & les arts décoratifs du XVIIIe siècle


+31(0) 49 95 78 037
+31(0) 65 58 22 218
Paravent en Laque du Japon

Ce paravent se compose de six panneaux de bois massif peints des deux côtés et reliés entre eux par des charnières.
La peinture est en or et laque rouge sur noir en technique maki-e qui signifie “image semée”. La technique la plus sophistiquée de l’art de la laque: pour créer le motif la poussière d’or est délicatement saupoudrée sur de la laque encore humide, généralement noire.

Côté A
Deux bordures étroites au décor de tiges et de fleurs entourent une bordure plus large à décor de paniers avec branches, feuilles et fleurs, insectes et symboles orientaux.
On y trouve également deux et parfois trois anneaux tressées. Au centre des bordures se trouve la peinture d’un paysage d’eau avec des îles rocheuses sur lesquelles on peut voir des arbres et des pavillons avec des personnages. La plupart des îles sont reliées par des ponts. A droite des oiseaux en vol et à gauche un bateau avec auvant et deux personnages.

Côté B
Deux bordures étroites au décor de tiges et fleurs entourent une bordure plus large à décor de paniers avec branches, feuilles, fleurs, insectes, vases et symboles. Dans On y voit également des anneaux tressées.
Au centre se trouve aussi la peinture d’un paysage d’eau avec des îles rocheuses. Sur ces îles des arbres, maisons et pavillons. Et des personnages: des pêcheurs, un homme avec son bétail et un enfant au bord de l’eau.

Les paravents servaient à se protéger contre les courants d’air et à préserver un espace pour l’intimité. Le paravent japonais dont la fonction est à la fois pratique et décorative conduit à l’harmonie du thème peint avec le lieu auquel il était destiné. Ainsi les sujets peints peuvent être une bataille historique, une cartographie, la représentation des saisons ou de paysages.
Le mélange des styles et techniques japonais et chinois de ce paravent est remarquable. La division de la surface n’est pas très japonaise.
Les pavillons sont d’apparence chinoise et on voit des caractères et des symboles chinois.
Au-dessus des anneaux on voit des symboles bouddhistes, utilisés au Japon et également en Chine qui signifient : si la sagesse et la bonté sont en équilibre il y aura de la paix.
La conception de ce paravent montre un mélange de différents savoir-faire japonais.
Connue depuis longtemps la laque a été traitée différemment selon les pays. Le Japon a surpassé la Chine en qualité de traitement de la matière elle-même et dans l’esthétisme des décors.
Les matériaux de ce paravent; le bois, le nori-urushi, l’ocre rouge, les pigments et l’or sont japonais.
La façon dont les peintures sont détaillées est également japonaise.

Kollenburg Antiquairs

XVIIIe siècle
Putto Hollandais en Grès
Putto Hollandais en Grès

Prix : Sur demande

Arts d'Asie