EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Panneaux de cuirs de Cordoue, Malines XVIIIe siècle
Panneaux de cuirs de Cordoue, Malines XVIIIe siècle - Objet de décoration Style
Réf : 100659
12 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Dimensions :
l. 100 cm X H. 165 cm
Objet de décoration  - Panneaux de cuirs de Cordoue, Malines XVIIIe siècle
Galerie Lamy Chabolle
Galerie Lamy Chabolle

Mobilier et objet d'art des XVIIIe, XIXe et XXe siècle


+33 (0)1 42 60 66 71
+33 (0)6 11 68 53 90
Panneaux de cuirs de Cordoue, Malines XVIIIe siècle

Quatre panneaux de cuirs de Malines.
Cuirs « dorés » et estampés.
Vers 1720-1730.
H. 165 - l. 100 par unité.

Les « cuirs de Cordoue » constituaient d’importants éléments de décor dans les demeures royales qu’ils ornaient progressivement au cours du XVIe siècle et tout au long des XVIIe et XVIIIe siècle. Peu d’exemples subsistent aujourd’hui dans les collections publiques françaises, les panneaux de cuir ont pratiquement intégralement disparu des lieux qu’ils habillaient alors qu’ils ne constituaient pas seulement des ornements destinés aux vestibules et pièces de passage, mais de véritables programmes décoratifs imaginés par leurs artisans réputés. La disparition de l’utilisation des panneaux de cuir simultanément dans toute l’Europe à la fin du XVIIIe siècle et leur difficile conservation ont fait leur rareté.
Malgré leur appellation de « cuir de Cordoue », ils n’ont que très rarement été produits en Espagne, à ...

Lire la suite

... l’exception des premiers modèles du XVIe siècle. Des fabricants se sont ensuite emparé de la technique en France, en Allemagne, en Angleterre et au Pays-Bas. Chaque centre de production présente ses propres caractéristiques et l’utilisation de différentes techniques mises au point au cours des siècles.
Nos panneaux de cuirs sont typiques de la production des Pays-Bas des années 1720-1730 qui se distingue par une influence importante du style Régence français. Ils étaient destinés à des particuliers aisés à l’époque des petits salons, boudoirs, cabinets à écrire et cabinets de musique. Ils présentent des motifs végétaux abondants. La feuille d’acanthe se retrouve partout en association avec d’autres motifs de fleurs et de fruits et des jeux de matière sur les fonds avec des points estampés. Les motifs décoratifs se répètent à l’infini sur des carreaux juxtaposés et collés sur la cloison. La zone estampée est totalement dorée alors que c’est le fond qui présente la couleur.
Les Pays-Bas sont réputés pour leurs cuirs dorés car c’est vers 1650, à Malines, qu’une nouvelle méthode de tannage qui va révolutionner le travail du cuir est mise au point par les trois frères Vermeulen. En tannant les peaux dans des tonneaux tournants ils inventent un processus plus rapide et un matériau de meilleure qualité pour les cuirs dorés. Ils n’utilisaient que des peaux de veau, contrairement à d’autres centres de la production du cuir doré.

Galerie Lamy Chabolle

XVIIIe siècle
Ensemble de couverts en agate
Ensemble de couverts en agate

2 500 €

XIXe siècle
Paire de lampes bouillottes Empire
Paire de lampes bouillottes Empire

6 800 €

Objet de décoration