EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle
Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle - Luminaires Style Empire Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle - Galerie Philippe Guegan Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle - Empire Antiquités - Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle
Réf : 79536
12 000 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France, Paris
Materiaux :
Bronze doré et bronze patiné
Dimensions :
l. 31 cm X H. 43.5 cm X P. 25 cm
Luminaires Appliques - Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle XIXe siècle - Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle Empire - Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle Antiquités - Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle
Galerie Philippe Guegan
Galerie Philippe Guegan

Antiquités, Beaux-Arts et Art Contemporain


+33 (0)6 60 15 87 49
Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle

Très belle paire d’appliques à deux lumières d’époque Empire
Attribué à Claude Galle (1757-1815)
Bronze finement ciselé et doré, à l’or mat et à l’or bruni et en bronze ciselé et patiné
Époque Empire, Paris vers 1809

La platine est ornée de deux palmettes ajourées, dont jaillit une victoire ailée, dont le corps est une corne d’abondance, et qui tient dans ses mains des paniers de fruits, dans lesquelles se placent les chandelles.

L’attribution de cette paire d’appliques au bronzier Claude Galle, repose sur leur similitude avec une paire d’appliques livrées par Claude Galle pour l’ameublement du palais de la Résidence à Munich en 1809, reproduite in in Hans Ottomeyer and Peter Pröschel, “Vergoldete Bronzen”, 1986, p. 357, pl. 5.10.7

Claude Galle fut l’un des bronziers les plus importants de la période napoléonienne, fournisseur de la cour, des monarchies européennes et de l’aristocratie. Son nom apparait dans les registres du ...

Lire la suite

... commerce à partir de 1784 et il est reçu maître fondeur en 1786, année à partir de laquelle il reçoit ses premières commandes du garde meuble de la couronne. Parmi ses contrats on peut citer la dorures de bronzes d’ornement pour l’ébéniste Guillaume Benneman. Il travaille également avec certains de ses confrères, dorant un certain nombre de bronzes pour Pierre-Philippe Thomire, dont le travail de ciselure a souvent été confondu avec celui de Claude Galle, tant ils sont similaires.

Comme beaucoup Claude Galle souffrit des soubresauts économiques de la période révolutionnaires. Pendant le Consulat il fut appointé fournisseur officiel du Garde Meuble, ce qui lui procura des revenus confortables, comme cette commande de bronzes de 65,543 francs pour le palais de Saint Cloud. Il livre également les autres palais de l’Empire, les Trianons, les palais des tuileries de Fontainebleau, Compiègne, Rambouillet, ainsi que de nombreux palais italiens : Monte Cavallo à Rome ou Stupinigi à Turin.

L’ingéniosité et la qualité d’exécution furent les marques de fabrique du travail Claude Galle. Malgré de très nombreuses commandes publiques Galle fut souvent très endetté, en partie à cause d’un train de vie dispendieux et de sa passion pour la collection d’art. D’autre à cause des retards de paiement de ses clients. Après son décès Feuchère et André Coquille firent l’inventaire de son stock et s’employèrent à recouvrer ses dettes. L’entreprise de Galle reprendre et prospéra sous la direction de son fils, Gérard-Jean Galle (1788-1846).

Conditions générales de livraison :

Merci de nous contacter. Si nécessaire nous vous ferons établir plusieurs devis de transport par des sociétés indépendantes

Galerie Philippe Guegan

Appliques Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire d'appliques d'époque Empire - Attribuées à Claude Galle » présenté par Galerie Philippe Guegan, antiquaire à Paris dans la catégorie Appliques Empire, Luminaires.