EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846
Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846 - Argenterie et Orfèvrerie Style Louis-Philippe Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846 - Baptiste Jamez Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846 - Louis-Philippe
Réf : 89253
VENDU
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Pierre-François QUEILLÉ II
Provenance :
Paris, France
Materiaux :
Vermeil
Argenterie et Orfèvrerie  - Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846 XIXe siècle - Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846 Louis-Philippe - Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846
Baptiste Jamez
Baptiste Jamez

Mobilier, objets d'art et tableaux du XVIIIe siècle


+33 (0) 6 62 59 77 70
Orfèvre QUEILLÉ - Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846

Exceptionnelle suite de 24 couteaux en vermeil, Paris 1834-1846 par l'orfèvre Pierre-François QUEILLÉ II. Les manches sont ornés d'un délicat décor néoclassique de femmes drapées à l'antique surmontées de pampres, au-dessous desquelles prennent place un médaillon de feuilles de lauriers entrecroisées enserrant une délicate pensée stylisée ainsi qu'un cygne aux ailes déployées, l'ensemble sur un fond amati.

Les lames signées de la maison SABATIER.

Poinçon Minerve 1er titre.


Rapport de conditions :
Vermeil original, lames anciennes restaurées, parfait état.


Au regard de la finesse, de la qualité et la richesse de leur décor, ainsi que de l'intégrité de leur état de conservation, ces couteaux constituent un ensemble d'une extrême rareté, témoignage des productions de grand luxe sous la Monarchie de Juillet.


SABATIER, sis au numéro 84 de la rue Saint-Honoré à Paris, est l'un des meilleurs couteliers de son époque. Sa particularité ...

Lire la suite

... est notamment de tenir à conserver la pleine et entière maîtrise de la chaîne de fabrication à toutes les étapes. Il a, entre autres distinctions, reçu la Médaille d'argent à l'Exposition des Produits de l'Industrie à Paris de 1839.


QUEILLÉ

Les QUEILLÉ sont une dynastie d'orfèvres fabricants de couverts en argent et argenterie de table du XIXe siècle. La maison connaitra une longévité extraordinaire de près d'un siècle durant laquelle elle reste détenue par la famille. Le poinçon original "une rame antique entre les initiales PQ" ne connaitra que d'infimes variation durant toute la durée de vie de l'entreprise.
La maison QUEILLÉ est fondée par le cuilleriste Pierre-François QUEILLÉ, qui insculpe son poinçon en 1808 et continue son activité jusqu'en 1834.

Lui succède Pierre-François QUEILLÉ II, coutelier, qui enregistre son estampe le 23 octobre 1834. Installé au 70 Faubourg Montmartre à Paris, son poinçon est biffé le 27 novembre 1846.

Eugène QUEILLÉ, orfèvre, reprend l'atelier et enregistre son poinçon le 11 février 1847. Il s'installe au 8, petite rue Saint-Roch-Poissonnière.

En 1874 les QUEILLÉ sont installés au 11, rue des Petits-Carreaux, dans un quartier d'orfèvre.

Ils continuent l'activité originelle de l'entreprise jusqu'en 1895, date à laquelle l'atelier est reprit par Antoine LAPARRA.


MUSÉES, INSTITUTIONS PUBLIQUES ET OBJETS CLASSÉS

• MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE, HÔTEL DUET, PARIS, Service de table en vermeil, Paris, 1806-1813. Classé Monument Historique le 27 avril 1926.

Baptiste Jamez

Argenterie et Orfèvrerie