EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707)
Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707) - Tableaux et dessins Style Louis XIV Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707) - Galerie PhC Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707) - Louis XIV Antiquités - Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707)
Réf : 101238
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 116 cm X l. 97 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707) XVIIe siècle - Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707) Louis XIV - Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707) Antiquités - Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707)
Galerie PhC
Galerie PhC

Tableaux anciens des 17e, 18e et 19e siècles


+33 (0)6 62 09 89 00
+33 (0)6 62 09 89 00
Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707)

Noël Coypel (Paris 1628; 1707) attribué.

Toile rentoilée de 102 cm par 81 cm
Cadre de 116 cm par 97 cm

Ce superbe tableau est attribué à Noel Coypel, l'oeuvre correspond à sa peinture des années 1700.
A noter qu'une autre œuvre de l'artiste,Vénus et Adonis exposée au musées des beaux arts de Rennes nous offre, parmi d'autres similitudes stylistiques, une Vénus au visage très proche de notre Flore.

Flore serait une nymphe des îles fortunées, les Canaries d'aujourd'hui. Elle a les traits d'une jeune femme couronnée de fleurs. Son mari Zéphyr, sous les trait d'un jeune homme, déploie dans son dos une paire d'ailes de papillon. Dans la mythologie grecque, il est la personnalisation d'un vent doux d'ouest. «Il souffle sur la terre avec tant de douceur, et cependant avec tant de puissance, que son souffle rend la vie aux plantes, colore les fleurs et les fruits»

Noël Coypel (Paris 1628; 1707).

Dans la capitale, il intègre l’atelier de Noël ...

Lire la suite

... Quillerier. Ses progrès sont si rapides qu’en 1646, âgé de 18 ans seulement, il est employé à la réalisation des décors de l’opéra Orphée. Il travaille ensuite avec Charles Errard à l'Oratoire puis aux décors de la chambre du Roi au Louvre. A partir de cette date on lui demande de participer à tous les travaux commandés par le roi pour qui il travaillera ensuite de manière exclusive pendant près de 20 ans.
Ainsi, en 1655, il peint plusieurs tableaux pour les appartements du roi, au Louvre, du cardinal Mazarin, et lors du mariage de Louis XIV, les plafonds de l’appartement de la reine, ceux de la salle des machines (l’opéra) aux Tuilleries et d’autres compositions à Fontainebleau,
En 1663 il devient académicien avec son morceau de réception: la Réprobation de Cain après la mort d'Abel.
Il travaille pour le Palais Royal, pour la grande chambre d'audience du parlement de Bretagne et pour Versailles dans la salle des gardes de la reine.
Nommé directeur de l'Académie de France à Rome, il y séjourne de 1673 à 1675 avec son fils Antoine et son beau frère, le paysagiste Charles Hérault.
Lors de cette période, son goût pour l'Antiquité se développe et se retrouve naturellement dans ses œuvres. De retour en France, son influence est grande et son travail intense. Colbert, ancien surintendant des bâtiments avec qui il ne s'entendait pas du tout n'est plus là pour lui faire de l'ombre.
Noël Coypel est le fondateur d'une dynastie qui a travaillée au sein de l'Académie Royale pendant près d'un siècle. Ses descendants, Antoine Coypel, désigné Premier Peintre du Roi en 1715, Noël-Nicolas Coypel, professeur de l'Académie à partir de 1733 et Charles-Antoine Coypel, également Premier Peintre du Roi à partir de 1746,

Galerie PhC

Tableaux XVIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Zéphyr et Flore vers 1700 - Attribué à Noël Coypel (1628 - 1707) » présenté par Galerie PhC, antiquaire à Troyes dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.