EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Maison Julienne ou Jullienne – Paire de vases à l’étrusque
Maison Julienne ou Jullienne – Paire de vases à l’étrusque - Céramiques, Porcelaines Style
Réf : 93860
7 500 €
Époque :
XIXe siècle
Dimensions :
H. 39 cm
Céramiques, Porcelaines  - Maison Julienne ou Jullienne – Paire de vases à l’étrusque
Galerie Lamy Chabolle
Galerie Lamy Chabolle

Mobilier et objet d'art des XVIIIe, XIXe et XXe siècle


+33 (0)1 42 60 66 71
+33 (0)6 11 68 53 90
Maison Julienne ou Jullienne – Paire de vases à l’étrusque

Maison Julienne.
Paire de vases balustre en porcelaine peinte.
Epoque Restauration, vers 1830.
Signés « Jullienne rue du Bac n°50 ».

Cette paire de vases à l’étrusque présente un décor de frises de palmettes et de grecques. Ils sont animés sur la panse par un guerrier d’un côté et une vestale de l’autre, chaque personnage étant différencié.
Ils ont été réalisés par le peintre sur porcelaine connu sous le nom de Julienne (également orthographié Jullienne) ou Julienne-Moreau, actif rue du Bac à Paris à partir de 1830 et jusqu’à 1852. La technique employée par le peintre est une invention de ce dernier qui lui a valu une mention honorable l’Exposition des Produits de l’Industrie de 1834, l’ancêtre des Expositions Universelles. Dans son rapport, le jury affirme que « M. Julienne a su reproduire la beauté des formes et les décorations gracieuses qui caractérisent le style et les couleurs propres à la Grèce antique. ». La notice de la ...

Lire la suite

... même exposition mentionne le travail de l’artiste ces termes : « les porcelaines de M. Julienne se distinguent par leur blancheur et par le bon goût de ses ornements. ». En 1839, plus de détails sont donnés sur la fameuse technique employée par Julienne : « une nouvelle idée d’application des couleurs rouge, noire et blanche et des dessins de vases grecs, à la porcelaine. ».
Notre paire de vases représente une bonne illustration de l’emploi des couleurs à l’antique tout en conservant le fond blanc de la porcelaine. Chaque détail de la forme du vase sont par ailleurs finement soulignés par la peinture. La forme des vases en elle-même provient de la manufacture de Dagoty, où ils ont sûrement été achetés, sans décors, par Julienne. Deux autres paires de vases de la même forme provenant de la manufacture de Dagoty sont connus et illustrés par Régine de Plinval de Guillebon dans son ouvrage Porcelaine de Paris, 1972, et une autre paire, présentant les mêmes anses que tous ces modèles, s’est vendue chez Artcurial le 5 décembre 2017.
Ces vases sont donc une belle illustration de la qualité des pièces de porcelaine de Paris produites dans le premier tiers du XIXe siècle. En effet, ils associent une technique innovante mettant en avant un style historicisant à la création de l’une des plus grandes manufactures de porcelaine du XIXe siècle.

Galerie Lamy Chabolle

Céramiques, Porcelaines