EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Lucrèce - Huile sur panneau du XVIe siècle, attribué au Maître des demi-figures
Lucrèce - Huile sur panneau du XVIe siècle, attribué au Maître des demi-figures - Tableaux et dessins Style Lucrèce - Huile sur panneau du XVIe siècle, attribué au Maître des demi-figures - Antiquités Promenade Lucrèce - Huile sur panneau du XVIe siècle, attribué au Maître des demi-figures -
Réf : 62644
VENDU
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Collection privée
Materiaux :
Huile sur panneau
Dimensions :
l. 67.5 cm X H. 81 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIe siècle - Lucrèce - Huile sur panneau du XVIe siècle, attribué au Maître des demi-figures XVIe siècle et avant - Lucrèce - Huile sur panneau du XVIe siècle, attribué au Maître des demi-figures
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Lucrèce - Huile sur panneau du XVIe siècle, attribué au Maître des demi-figures

Notre tableau met en scène un épisode de l'histoire romaine, le suicide de Lucrèce, célèbre par sa beauté, sa vertu et sa fin tragique.

La jeune femme au regard détaché et rempli de tristesse, ne pouvant survivre à son déshonneur, tient le poignard des deux mains. Vêtue d'une tunique transparente et d'un manteau rouge posé sur ses épaules, portant deux chaines en or, dont une muni d'un pendentif, elle est dotée d'une coiffure magnifique: ses cheveux de couleur blond vénitien bouclés, tressés, retenus par un diadème orné de perles et muni d'un rubis au centre, et enveloppés dans un voile à l'arrière.
Le peintre représente Lucrèce, victime d'un viol, au moment où elle plonge le poignard dans sa poitrine et celui-ci est déjà enfoncé de quelques centimètres dans la chair.
L'artiste met en relief le contraste entre la sensualité, la nudité, la beauté et la mort tragique de la jeune femme. Les couleurs qu'il utilise aident à accentuer le drame et la violence de la scène: la chair blanche et lumineuse se détache sur le rouge carmin du manteau et un fond sombre. Cependant l'ensemble est adouci par ce visage aux traits idéalisés, constituant le canon de la beauté féminine.
La qualité d’exécution est remarquable, comme la minutie dont fait preuve le peintre dans le travail de la chevelure: certains cheveux sont peints un par un, apportant ainsi de la légèreté et du réalisme à la coiffure.

Huile sur panneau, Anvers, première moitié du XVIe siècle.
Avec un cadre en bois sculpté noirci et doré.
Dimensions sans le cadre: 61 cm x 46 cm, avec le cadre: 81 cm x 67,5 cm.

Le Maître des demi-figures féminines, ou Maître des demi-figures, actif à Anvers entre 1500 et 1550.
Ce maître, resté non identifié, est surtout célèbre pour ses portraits de femmes, de personnages de l'histoire sainte (Madeleine, Marie) ou antique (Lucrèce), représentées à mi-corps, reconnaissables à leurs jolis visages idéalisés de forme ovale tournés de trois quart aux yeux mi-clos, souvent vêtues de riches vêtements. Le caractère élégant de ses modèles, les sujets de ses tableaux inspirés par la musique ou la poésie ont conduit les historiens à supposer qu’il travailla à Malines, dans le milieu raffiné et cultivé de Marguerite d’Autriche, Gouvernante des Pays-Bas de 1518 à 1530, dont Bernard van Orley fit le portrait. Le peintre anonyme est peut-être issu de l’atelier de celui-ci. Ses figures sont assez proches du Maître au perroquet.

Le suicide de Lucrèce, vers 509 av. J. C.
Epouse de Tarquin Collatin, et fille de Tricipitinus, Lucrèce était renommée par sa beauté et plus encore pour sa vertu. Elle suscita sans le vouloir un amour fou de Sextus Tarquin, l’un des fils du roi Tarquin le Superbe. Invité chez Tarquin Collatin, il viola Lucrèce, commettant ainsi deux crimes d’un coup : contre une Romaine et contre les lois de l’hospitalité. Après le départ de Sextus Tarquin, Lucrèce expliqua ce dont elle avait été victime à son père et son mari, réclama vengeance et se donna la mort. Le viol de Lucrèce et son suicide provoquèrent la révolte du peuple romain conduit par le veuf et Junius Brutus. Le roi Tarquin le Superbe fut chassé en Étrurie.
Cet événement ne s’appuie sur aucun document écrit, mais uniquement sur une tradition orale déjà mythique du temps de Tite Live. Il marque ainsi le commencement de la fin de l’hégémonie étrusque et la naissance de la république romaine.

Antiquités Promenade

Tableaux XVIe siècle