EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Louis Tessier  (Vers 1719 -1786) - Les Arts et Les Sciences
Réf : 80454
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 116,5 cm X H. 84 cm
Galerie Michel Descours
Galerie Michel Descours

Peintures et dessins


04 78 37 34 54
Louis Tessier (Vers 1719 -1786) - Les Arts et Les Sciences

Formé à la Manufacture royale des Gobelins, Louis Tessier y fut peintre de fleurs de la fin des années 1740 à sa mort en 1781 . Il fournit des modèles pour des alentours de tapisseries et des garnitures de meubles, certains diffusés par la gravure et remployés dans les décors de marqueterie , en particulier dans les pièces de l’ébéniste Jean-François Oeben dont la famille était liée aux Tessier .
Les travaux de Maurice Fénaille sur la Manufacture des Gobelins ont les premiers mis au jour la personnalité alors méconnue de Louis Tessier. Par la suite, les recherches de Michel Faré sur la nature morte française des XVIIe et XVIIIe siècles ont permis de redécouvrir ses œuvres : c’est la Nature morte au pot de Delft qui fonde son corpus, un devant de cheminée entré dans la collection du marquis de Marigny, à qui il était destiné. Avec audace et humour, des lettres décachetées et jetées comme négligemment dans un seau de porcelaine s’adressent ...

Lire la suite

... directement au marquis.

La nature morte que nous présentons, vue en légère plongée, pourrait également avoir été pensée comme un devant de feu. La structure de l’espace semblable à une boîte parallélépipédique, de même que le travail des ombres en aplat feraient pencher dans ce sens. Elle dépeint les instruments des arts – livres, partition de musique, aquarelle et plan dessiné, base de colonne – et des sciences – globe terrestre, télescope et lunette en galuchat. Sur un ton élégiaque, ils évoquent aussi le voyage, la distance et la perte : les roses fanent et le volubilis croit au pied de la colonne supportée par un exemplaire de L’Iliade, tandis que les paroles de la romance mise en musique évoquent l’absence de l’être aimé.
L’invention et les coloris sont très proches du devant de feu du marquis, l’emploi de bleus vifs tout particulièrement. La construction de l’espace en perspective et la disposition des objets sont très similaires. En l’occurrence, le globe, point focal de notre composition, est un véritable morceau de bravoure, savamment mis en lumière, tout autant que le seau de porcelaine dans le chef-d’œuvre de l’artiste.

– Paris, collection Bourdelau. – Paris, Galerie Cailleux.

Galerie Michel Descours

Tableaux XVIIIe siècle