EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702)
La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702) - Tableaux et dessins Style Louis XIV La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702) - Antiquités Promenade La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702) - Louis XIV
Réf : 78511
9 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Flandres
Materiaux :
Huile sur panneau de chêne
Dimensions :
l. 67.5 cm X H. 56 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702) XVIIe siècle - La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702) Louis XIV - La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702)
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702)

Notre tableau illustrant la vie des gens en Flandres au XVIIe siècle, nous invite à participer à la fête de l’arbre de mai, une célébration traditionnellement tenue en mai pour le retour de la frondaison.
Cette kermesse villageoise est intégrée dans un paysage imaginaire où le littoral aux dégradés des verts et des bleus contraste avec les ocres de la terre et les couleurs chatoyantes des vêtements des villageois.
Cette union de genres, typique de l’époque, est l’occasion pour le peintre d’afficher ses talents multiples, la profusion de details pour les personnages et la maîtrise des fondus et des dégradés pour ce paysage de bord de mer et le lointain mystérieux qui s’ouvre sur le monde.
L’activité commerciale au port continue malgré les festivités. Les barques de pécheurs entrent et sortent, un groupe de marchands orientaux reconnaissables a leurs turbans discutent avec des commerçants locaux, les autres sont parsemés dans le paysage vaguant à ...

Lire la suite

... leurs activités.
A gauche, les cavaliers arrivent devant l’auberge, où les villageois se regroupent, discutent dans l’atmosphère générale de jovialité.
Deux musiciens jouent du violon et de la flute, tandis que le groupe de danseurs tournent autour du mât, décoré pour l’occasion des deux couronnes feuillagées aux rubans multicolores.
Le paysage aux notes bleu indigo et vert turquoise sert de fond a ce fourmillement festif et commercial, englobant la multitude de personnes.
Les collines montagneuses aux gris bleutés s’estompent dans le ciel, tandis que la mer couleur vert bleu au premier plan se dissipe afin de rejoindre la ligne de l’horizon dans le lointain brumeux, illuminé par les rayons du soleil.
Des barques et les pécheurs dans l’eau sont minutieusement peints, des coups de pinceaux tres fins et subtiles, affichant une maitrise et le soin apporté aux détails de l’artiste. Meme les figures les plus éloignées au dessin plus graphique sont rehaussées de blanc.
Un grand arbre au tronc déformé occupe le côté droit, le feuillage minutieusement peint aux teintes allant d’un vert automnal aux nuances chaudes sous effet de la lumiere au vert-bouteille dans l’ombre.
La lumière venant de gauche, illumine la scène et crée des zones d’ombres favorisant les contrastes et l’intensité des couleurs. Le ciel bleu jaune semble dégager la chaleur et équilibre la palette froide des bleus verts de la mer.
Notre œuvre séduit par sa palette riche et savamment employée et par la présence des nombreux personnages qui animent ce port imaginaire.
Attribué a Mathys Shoevaerdts, époque XVIIeme siecle
Huile sur panneau de chêne,
Dimensions: h. 28,5 cm, l. 40 cm
Cadre en bois noirci et mouluré de style flamand.
Dimensions avec cadre : h. 56 cm, l. 67,5 cm

Mathys Schoevaerdts était un peintre flamand dont les paysages panoramiques et lumineux se situent dans la tradition de Jan Brueghel l'Ancien. Il est né vers 1665, sans doute à Bruxelles, où son frère Frans, lui aussi peintre, était toujours actif vers 1704. En 1682, Mathys Schoevaerdts était l'élève du paysagiste Adriaen Frans Boudewyns (1644-1711) et en 1690 il devint maître de la guilde de Saint-Luc. De 1692 à 1696 il fut doyen de cette guilde.
Schoevaerdts était un spécialiste des paysages où se déroulent des évènements, des scènes délicatement peintes où des paysans voyagent, naviguent ou fréquentent des kermesses. Ses groupes sont individualisés, observés avec finesse. S'y glisse parfois une note de fantaisie : dans certaines scènes villageoises apparaissent des marchands en exotiques costumes turcs. Il peignait avec une palette claire et lumineuse et nombre de ses paysages présentent des compositions ouvertes sur des ciels crépusculaires ou les lointaines silhouettes bleues des montagnes. Il était également un suiveur assidu de Jan Brueghel de Velours, aux côtés de Pieter Gijsels et Théobald Michau.
Les dernières oeuvres de Schoevaerdts, représentant des ports et des ruines italiens, sont influencées par les artistes hollandais et flamands qui travaillaient à Rome.

Antiquités Promenade

<   XVIe siècle
Coffret de messager, XVe siècle France
Coffret de messager, XVe siècle France

3 800 €

Tableaux XVIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « La fête de l’arbre de mai, attribué a Mathys Schoevaerdts (1665-1702) » présenté par Antiquités Promenade, antiquaire à Cormeilles en Parisis dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.