EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
"La Fée Urgèle", groupe en biscuit tendre de Sèvres, vers 1767-1773
"La Fée Urgèle", groupe en biscuit tendre de Sèvres, vers 1767-1773 - Céramiques, Porcelaines Style Louis XV "La Fée Urgèle", groupe en biscuit tendre de Sèvres, vers 1767-1773 - Dragesco-Cramoisan "La Fée Urgèle", groupe en biscuit tendre de Sèvres, vers 1767-1773 - Louis XV
Réf : 88905
4 800 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France, Sèvres
Materiaux :
Biscuit de porcelaine tendre
Dimensions :
L. 18 cm X H. 21 cm
Céramiques, Porcelaines  - "La Fée Urgèle", groupe en biscuit tendre de Sèvres, vers 1767-1773 XVIIIe siècle - "La Fée Urgèle", groupe en biscuit tendre de Sèvres, vers 1767-1773
Dragesco-Cramoisan
Dragesco-Cramoisan

Porcelaines françaises et verreries européennes de qualité


+33 ( 0)1 42 61 18 20
"La Fée Urgèle", groupe en biscuit tendre de Sèvres, vers 1767-1773

Beau groupe en biscuit de porcelaine tendre de Sèvres ; le modèle conçu par Etienne-Maurice FALCONET (1716-1791) et exécuté sous la direction de Jean-Jacques BACHELIER (1724-1806).
Marqué sur la base d'un "B" cursif incisé (visa de BACHELIER en tant que chef de l'atelier des sculpteurs de la manufacture.
Hauteur : 21 cm ; longueur : 18 cm.
Bon état général (quelques petits manques mineurs). Aucune restauration.

L'opéra comique "La Fée Urgèle" ou "Ce qui plaît aux dames", écrit par Favart, fut représenté par les Comédiens italiens d'abord au château de Fontainebleau en octobre 1765, puis à Marly, avant que cette troupe la reprenne dans son théâtre à Paris en décembre de la même année.
Inspiré du conte "Ce qui plaît aux dames" de VOLTAIRE, il met en scène le personnage du chevalier Robert qui, accusé d'avoir soutiré un baiser à une jeune fille innocente, est condamné à épouser une vieille femme. Au moment où le héros se résigne à exécuter ...

Lire la suite

... cette sentence, la vieille femme révèle qu'elle est "La Fée Urgèle", qu'il avait embrassé précédemment.
Si la composition de ce groupe est attribué à FALCONET, son exécution en biscuit ne fut réalisée qu'après le départ du sculpteur de Sèvres, probablement sous la direction de BACHELIER. Cette œuvre représente le moment où le héros tente d'embrasser la jeune fille qui, l'air effrayé, le repousse avec vigueur.
(extrait du catalogue de l'exposition "La Manufacture des Lumières" présentée à Sèvres - Cité de la céramique, en 2015-2016, page 199).

Conditions générales de livraison :

Les objets sont exposés à notre galerie de la rue de Beaune à Paris 7e, d'où ils peuvent être emportés, sur rendez-vous.
Tous les frais afférents aux expéditions ne sont pas compris dans le prix de vente. Nous pouvons néanmoins nous charger d'obtenir un devis d'emballage et de transport "de porte à porte" et recommandons la société MAIL BOXES ETC. que nous utilisons régulièrement nous-mêmes. Pour les envois internationaux, nous faisons aussi appel à la société FedEx.
Le client reste responsable du choix de l'emballeur, du transporteur et de l'assureur, qu'il devra régler directement.

Dragesco-Cramoisan

Céramiques, Porcelaines