EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Jean-Charles GESLIN ( 1814 –1887) - Paestum : les ruines du temple de Neptune
Jean-Charles GESLIN ( 1814 –1887) - Paestum : les ruines du temple de Neptune - Tableaux et dessins Style Louis-Philippe
Réf : 77980
19 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Jean-Charles GESLIN ( 1814 –1887)
Provenance :
France, Paris
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 49 cm X H. 40 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Jean-Charles GESLIN ( 1814 –1887) - Paestum : les ruines du temple de Neptune
Galerie de Lardemelle
Galerie de Lardemelle

Peintures et dessins du XIXe siècle


+33 (0)6 75 51 37 49
+33 (0)1 83 55 96 48
Jean-Charles GESLIN ( 1814 –1887) - Paestum : les ruines du temple de Neptune

Jean-Charles GESLIN
(Paris, 1814 – Paris, 1887)

Paestum : les ruines du temple de Neptune
(ou second temple d’Héra)

Huile sur toile
Signée et datée en bas à gauche
40 x 49 cm
Juillet 1845


Artiste méritant et savant distingué, Jean-Charles GESLIN, né à Paris le 13 mars 1814, entra à l’Ecole des Beaux-Arts en 1830 à quinze ans et demi. Préférant naturellement la peinture, ses parents le contraignirent cependant à entrer dans l’atelier de l’architecte Callet. Après deux années à travailler le sujet, Geslin réussit à convaincre ses parents de le laisser étudier la peinture et quand il fut reçu à l’école, il entra dans l’atelier de Picot. A coté de son effervescence créative, Geslin avait commencé dès lors à consacrer ses loisirs à l’archéologie.
L’année 1841 marque sa première participation au Salon avec une vue de l’abside de l’abbaye Saint-Denis. Sur les conseils de son entourage artistique, Geslin fit alors le choix ...

Lire la suite

... de poursuivre ses études en Italie. Il y passa trois ans entre Rome, Pompéi et Paestum ou il travailla avec acharnement dix-sept jours d’affilée en 1844. Geslin séduit par la majestueuse beauté des ruines alors peu connues résolut d’en prendre un certain nombre de vues dont fort probablement la nôtre.
A son retour d’Italie, il envoya au Salon de 1845 une vue du Forum romain qui fut remarquée et lui valut une médaille d’or de troisième classe.
Considéré alors comme l’un des meilleurs peintres d’architecture, Geslin fonda alors son cours de dessin préparatoire aux Écoles du Gouvernement qui eut de célèbres élèves comme de Lesseps, Daubrée, Fould…
A partir de 1850, son art évolue prenant un penchant plus décoratif et l’artiste reçut alors bon nombre de commandes publiques qui l’occupèrent jusque sous le Second Empire.
Fait notable de cette période, en 1863, Geslin accepta d’entrer au Louvre en qualité d’inspecteur au département des antiques afin de participer au projet de l’installation de la collection Campana au musée.
Jean-Charles Geslin décède le 7 aout 1887 après avoir consacré ses dernières forces à classer ses nombreuses collections et en faire les catalogues.

La cité grecque de Poseidonia naquit au milieu du VIIème siècle avant J.-C. et se développa remarquablement. En 273 avant J.-C. elle fut conquise par Rome, et devint une colonie latine, sous le nom de Paestum. La ville prospéra jusqu’au Ier siècle de notre ère, puis déclina peu à peu. Dépeuplée par la malaria, elle fut détruite par les Sarrasins en 877.
Ce site archéologique doit aujourd’hui sa célébrité aux trois temples élevés par les colons grecs et qui nous sont parvenus en très bon état de conservation. Le site fait l’objet de fouilles régulières depuis la fin du XVIIIème siècle.
Le temple de Neptune (ou second temple d’Héra), qui nous intéresse ici, fut bâti en 450 avant J.-C à coté d’un premier temple dédié à Héra déjà existant sur le site mais d’une architecture plus archaïque. Il fait approximativement 25 mètres de large pour 60 mètres de long et a été bâti sur le modèle du temple de Zeus à Olympie.
Notre tableau nous offre un panorama en légère contre-plongée de l’intérieur de ce grand temple. Détail surprenant, ce point de vue sera repris quasiment à l’identique plusieurs dizaines d’années plus tard par le photographe florentin Giacomo Brogi (1822-1881).

Galerie de Lardemelle

Tableaux XIXe siècle Louis-Philippe

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Jean-Charles GESLIN ( 1814 –1887) - Paestum : les ruines du temple de Neptune » présenté par Galerie de Lardemelle, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux XIXe siècle Louis-Philippe, Tableaux et dessins.