EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Japon, paire de vases en biscuit de porcelaine marbrés et émaillés, Banko, époque Meiji
Japon, paire de vases en biscuit de porcelaine marbrés et émaillés, Banko, époque Meiji - Arts d Japon, paire de vases en biscuit de porcelaine marbrés et émaillés, Banko, époque Meiji - Cristina Ortega & Michel Dermigny Japon, paire de vases en biscuit de porcelaine marbrés et émaillés, Banko, époque Meiji -
Réf : 62774
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Banko
Provenance :
Japon
Materiaux :
Biscuit de porcelaine, émail et bronze
Dimensions :
H. 35 cm | Ø 15 cm
Arts d XIXe siècle - Japon, paire de vases en biscuit de porcelaine marbrés et émaillés, Banko, époque Meiji  - Japon, paire de vases en biscuit de porcelaine marbrés et émaillés, Banko, époque Meiji
Cristina Ortega & Michel Dermigny
Cristina Ortega & Michel Dermigny

Arts de la Chine et du Japon


+33 (0)1 42 61 09 57
+33 (0)6 07 48 10 28
Japon, paire de vases en biscuit de porcelaine marbrés et émaillés, Banko, époque Meiji

Cette paire de vases en biscuit de porcelaine, utilises deux techniques de terres mêlées, la technique du nériage (neriage en japonais) où la terre dont une partie est colorée, se mélange à l'aide d'un tour de façon presque aléatoire sur la panse du vase et la technique Nérikomi, terme sans équivalent en français, qui distingue le coté contrôlé et voulu du mélange des terres découpées puis assemblées comme on peut le voir sur le col du vase mais aussi dans les réserves claires en forme d'aubergines.
Il y a une réserve d'un côté et deux sur l'autre face qui permettent au décor de se répondres en miroir.
Un décor d'insectes, abeilles, cickets et mantes religieuses en émaux colorés épais à rehaut d'or bruni, c'est à dire poli à l'agate complète ces vases à la technique remarquable.
Ils portent sous la base la marque de Banko.
Ils ont été agrémentés d'une monture en bronze française prouvant une importation ancienne. Ces bronzes étaient réalisés dans des ateliers parisiens fournissant des maisons de luxe répondant à la mode Asiatique alors en vogue.
Le Victoria and Albert Museum à Londres possède un vase similaire mais plus simple car décoré d'un bouquet de fleurs et de cailles sur une réserve ovale.
L'exemplaire du Victoria and Albert Museum à Londres a été commandé en 1875, peu de temps avant l'exposition Universelle de Philadelphie où la collection a été exposée. Ce vase fait partie d'une collection Japonaise acquise alors par le Musée pour la somme de 1000 livres, comme représentative de l'histoire de la porcelaine et de la poterie des temps les plus anciens à nos jours. Sur certaines pièces étaient apposées les étiquettes du Musée de South Kensington. Le vase était décrit comme en biscuit de porcelaine marbré avec un décor en émaux et or de la fabrique de Banko, 31cm. Le Vase du Victoria and Albert Museum est marqué Banko, fait par Nakayama.
Montrant une technique plus aboutie, nos vases sont probablement du même auteur mais un peu plus tardifs et réalisés au moment de l'exposition Universelle de 1878 à Paris
35 x 15cm.
Japon, Banko, époque Meiji.

Le nériage, "NERIAGE", mot japonais francisé est une technique des terres mêlées qui n'a rien d'aléatoire même si le décor marbré obtenu semble être le fruit du hasard.
Lorsque les différentes terres forment un motif totalement "organisé" par le potier, les japonais emploient alors le terme de Nerikomi, mais l'emploi de ce terme est assez récent.
En japonais, "Neri" est le mot racine qui signifie mélanger. "age" signifie "tirer vers le haut". Neriage fait donc références aux terres mêlées montées au tour.
Kome, signifie "presser à l'intérieur de", comme presser à l'intérieur d'un moule. Nerikomi décrit donc les terres mêlées où on utilise le pressage, le collage ou l'étirage à la main, sans l'aide d'un tour.
Le mélange de terres comme principe générateur de la forme et du décor a une double histoire, européenne et extrême-orientale.
La première a mêlé les terres en laissant faire le hasard. La seconde en a maîtrisé le dessin. Cette technique est demeurée marginale dans l’histoire de la céramique.
On la confond avec le jaspé, dessin aléatoire d’engobes décorant la surface et obtenu par un savant tour de main.
Synonyme d’une certaine luxuriance, en raison de la richesse décorative de ses effets, elle apparaît en Europe dans quelques faïenceries de la fin de l’Ancien Régime et de l’Empire qui avaient remis le néo-antique à la mode. Il est probable qu’imitant le marbre et les pierres dures, ces productions étaient plus proches du goût romain que ne le fut la porcelaine blanche.
Dans la technique du nériage, ou des terres mêlées, la coloration ou le graphisme ne sont plus superficiels, mais noyés dans la masse de l’argile ; c’est à dire qu’on utilisera des terres de couleurs différentes que l’on mêlera subtilement pour composer le dessin ou l’agencement de couleurs recherché. La méthode principale consiste donc à assembler des plaques, des bandeaux ou des morceaux d’argile colorée dans un moule ; ou bien à insérer par incrustation des formes décoratives en pâtes colorées dans la surface d’une plaque de terre de faible épaisseur. Il s’agit d’un travail semblable à celui auquel se livre l’ébéniste quand il compose ses marqueteries.
Cette méthode permet de réaliser un graphisme d’une grande richesse, mais le travail, lent et exigeant, demande une grande précision. Pourtant, malgré la minutie, le taux d’insuccès pendant l’assemblage, le séchage et la cuisson reste élevé : ne serait-ce que par le fait du retrait uniforme des diverses terres qu’il nécessite.
Cette uniformité, on doit aussi la retrouver dans la préparation des mélanges. Un séchage aussi lent que possible s’impose. Et avant cela, une hydratation uniforme des différentes terres doit être maintenue. Une fois séchées, les pièces doivent être grattées puis poncées minutieusement.

Conditions générales de livraison :

Nous nous occupons avec soin de l'emballage.
Les plus grosses pièces sont livrées dans des caisses en bois.
la livraison s'effectue toujours en envoi assuré avec suivi.
Comme nous faisons beaucoup d'envois, nos tarifs sont compétitifs. N'hésitez pas à vous renseigner!

Cristina Ortega & Michel Dermigny

XIXe siècle
Vitrine Japonisante Art Nouveau
Vitrine Japonisante Art Nouveau

11 000 €

Arts d'Asie