EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Cabinet de la Renaissance incrusté de nacre et d’ivoire
Cabinet de la Renaissance incrusté de nacre et d’ivoire - Mobilier Style Renaissance Cabinet de la Renaissance incrusté de nacre et d’ivoire - Galerie Gabrielle Laroche
Réf : 101584
90 000 €
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Val-de-loire, France
Materiaux :
Bois de noyer, ivoire et nacre
Dimensions :
l. 140 cm X H. 180 cm X P. 53 cm
Mobilier Cabinet & Coffre - Cabinet de la Renaissance incrusté de nacre et d’ivoire
Galerie Gabrielle Laroche
Galerie Gabrielle Laroche

Haute Epoque


+33 (0)1 42 97 59 18
+33 (0)6 08 60 05 82
Cabinet de la Renaissance incrusté de nacre et d’ivoire

Ce cabinet à deux corps aux proportions harmonieuses ouvre par quatre vantaux et deux tiroirs en ceinture.
Des incrustations de nacre et d’ivoire créent un riche décor de filets, rinceaux habités, volatiles, personnages, animaux fantastiques, masques et médaillons aux profils de rois et de soldats casqués.


Le corps inférieur repose sur une base moulurée de faible hauteur. Sur la frise, de grêles rinceaux jaillissent de la bouche d’un mascaron à corne de bélier. Ils sont accompagnés de fleurs et de putti.

Sur les montants latéraux et le faux-dormant de chacun des deux corps, des filets d’ivoire forment cadres et structurent la composition. Des tigelles se déploient autour de trois médaillons de nacre superposés, gravés de profils d’hommes et de mascarons grimaçants.


Le décor des deux vantaux du corps inférieur s’organise autour d’un mascaron central. L’espace tout entier du panneau est occupé par des arabesques symétriques et des ...

Lire la suite

... tiges garnies de feuilles, de fleurs et d’animaux divers. La présence de ces derniers rend la composition particulièrement vivante. Le cadre des panneaux est mouluré est bordé d’une frise fleurie.

En ceinture, trois consoles au profil en talon séparent les tiroirs. Elles sont décorées de motifs végétaux autour d’un mascaron, tandis que sur les tiroirs sont déclinés les mêmes motifs que sur les autres surfaces du cabinet.

Au centre des deux vantaux du corps supérieur, sur un médaillon est délicatement incisé dans la nacre le profil d’un guerrier casqué. Un décor luxuriant de tiges souples et feuillues envahit les panneaux. Des filets d’ivoire forment boucles et volutes.

Sur la surface étirée de l’entablement, la frise est réalisée symétriquement de part et d’autre d’un médaillon de nacre représentant un roi couronné. Le décor y est plus complexe. Au milieu des tiges supportant feuilles et fleurs, jouent des créatures fantastiques et des oiseaux. Deux figures féminines alanguies encadrent le médaillon central.

Des arabesques en incrustation de nacre décorent également les côtés. Elles se développent de manière concentrique autour d’un médaillon d’ivoire ovale. En bas est représenté un jeune homme nu, ailé, qui pourrait être assimilé à Cupidon, divinité associée à l’amour tandis qu’en haut, l’homme en armure, appuyé sur sa lance pourrait être identifié comme Mars, dieu romain de la guerre. Ces compositions sont plus aérées et plus rigoureuses dans leur aspect géométrique.

Le plateau est incrusté de mascarons dans les angles.


Exceptionnel par la qualité de son décor d’incrustation de nacre et d’ivoire, ce cabinet est un excellent exemple de la virtuosité du travail d’incrustation en Val-de-Loire.

En effet, sa structure d’une grande rigueur architecturale ainsi que la qualité du noyer blond utilisé le localise dans les pays de la Loire, vers 1570-1580. La somptuosité et l’élégance de ces compositions révèle un ornemaniste de grand talent.
Les incrustations de nacre et d’ivoire montrent un décor d’une exceptionnelle finesse.

C’est par l’intermédiaire des artistes italiens appelés à la Cour de Fontainebleau par le Roi François Ier (1494-1547) que le motif d’arabesque s’affirme en France.
Son répertoire décoratif est particulièrement adapté à la vogue ornementale développée par l’École de Fontainebleau. Il subit toutefois des mutations locales en abandonnant quelque peu son abstraction botanique et en s’associant avec des animaux et des figures humaines.

Les courbes et les volutes du décor d’arabesques adoucissent avec grâce la rigueur architecturale de ce meuble typique de la seconde moitié du XVIe siècle.
La blondeur du noyer, la somptuosité du décor et le luxe des matériaux associent la réalisation de ce cabinet et témoignent d’une commande de haut-rang. En effet ce type de meuble était destiné à des commanditaires de prestige.

Ce cabinet est aussi un exceptionnel témoignage du savoir-faire des ébénistes et des ornemanistes de la fin du XVIe siècle.


Ses dimensions importantes, son somptueux décor d’incrustation et son parfait état de conservation en font un meuble d’exception.

Galerie Gabrielle Laroche

Cabinet & Coffre Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Cabinet de la Renaissance incrusté de nacre et d’ivoire » présenté par Galerie Gabrielle Laroche, antiquaire à Paris dans la catégorie Cabinet & Coffre Renaissance, Mobilier.

<   XVIe siècle
Malle de voyage à dessus bombé
<   XVIe siècle
Cabinet lyonnais d’époque Renaissance
<   XVIe siècle
Coffre gothique à plis de serviette
<   XVIe siècle
Petit cabinet de la Renaissance