EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Hermann Winterhalter (1801-1891) - Portrait de Mathilde Leclerc de Juigné de Damas
Hermann Winterhalter (1801-1891) - Portrait de Mathilde Leclerc de Juigné de Damas - Tableaux et dessins Style Napoléon III
Réf : 83372
8 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Hermann Winterhalter (1801-1891)
Provenance :
France, Paris
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 73 cm X l. 59 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Hermann Winterhalter (1801-1891) - Portrait de Mathilde Leclerc de Juigné de Damas
Galerie de Frise
Galerie de Frise

Peinture de portraits anciens


+33 (0)6 77 36 95 10
Hermann Winterhalter (1801-1891) - Portrait de Mathilde Leclerc de Juigné de Damas

Hermann WINTERHALTER (1801 - 1891)
Portrait de Mathilde Leclerc de Juigné, vicomtesse de Damas (1828-1897)
Huile sur toile ovale
H. 73 cm ; L. 59 cm

Provenance : Collection privée, Fontainebleau ; Collection privée, Paris.
Hermann Winterhalter est le frère cadet du célèbre portraitiste de la cour de Bade Franz Xaver Winterhalter. Encouragé par son père à suivre les pas de son aîné, il étudie d’abord la gravure chez son oncle puis travaille à l’institut lithographique de Karl Von Piloty à Munich en 1833. Parallèlement à son emploi de lithographe, il débute l’apprentissage de la peinture.  Afin de se perfectionner dans cette discipline, le jeune artiste entreprend quelques voyages. À Rome, il découvre les grands maîtres Italiens et se plaît à étudier le portrait italien du XVIIIe siècle.
En 1837, il rejoint son frère aîné à Paris où il s’installe durant plusieurs années. Très lié à son frère, il prend en charge l’atelier ...

Lire la suite

... parisien de Franz Xaver durant ses déplacements à l’étranger ce qui lui apporte un énorme soutien dans sa carrière internationale. Les deux frères sont si proches dans leur travail, leur perception artistique et leur personnalité, qu’il est difficile de dissocier certaines de leurs œuvres.  
Hermann Winterhalter puise son inspiration auprès de son frère qui est le portraitiste des têtes couronnées de toute l’Europe. Il n'y a pas de rivalité professionnelle ou personnelle entre les deux frères artistes qui ont travaillé ensemble de nombreuses années et même exposé ensemble au Salon des Artistes Français entre 1838 et 1869.
Dans les années 1850, Hermann devient plus indépendant des thèmes abordés par son frère et peint ses propres portraits. Parmi ses œuvres les plus emblématiques, on retrouve "Jeune Fille de Ariccia" et le portrait de son maître parisien Nicolas-Louis Planat de la Faye, aujourd’hui au Musée du Louvre. 
Après la chute du Second Empire en 1870, les deux frères quittent la France et se retirent à Baden. Franz Xaver meurt trois ans plus tard et Hermann continue sa carrière de peintre. Il reçoit toujours de nombreuses commandes mais ne participera plus à aucune exposition.
Dans les années 1850, Hermann devient plus indépendant des thèmes abordés par son frère et il peint ses propres portraits. Parmi ses œuvres les plus emblématiques, on retrouve "Jeune Fille de Ariccia" et le portrait de son maître parisien Nicolas-Louis Planat de la Faye qui se trouve au Musée du Louvre.
Après la chute du Second Empire en 1870, les deux frères quittent la France et se retirent à Baden. Franz Xaver meurt trois ans plus tard et Hermann continue sa carrière de peintre. Il reçoit toujours de nombreuses commandes mais ne participera plus à aucune exposition.

Mathilde Victoire Marie Leclerc de Juigné est fille unique du vicomte de Juigné, lui-même issu de la branche cadette de cette illustre famille dont les fiefs familiaux se trouvaient en Anjou.
Elle épouse en 1850, Paul-Marie de Damas, issue de la branche de Cormaillon, et fils d’un ministre de la Guerre puis des Affaires Etrangères.
Mathilde de Juigné comme nombre de ses contemporaines s’adonne au dessin et à l’aquarelle. Nous connaissons d’elle des planches florales exécutées autour de 1850/60.

A 69 ans, la vicomtesse de Damas meurt dans le tristement célèbre incendie du Bazar de la Charité le 4 mai 1897. Cet événement a fait 132 morts, pour la très grande majorité des femmes, issues des grandes familles de France ou des cours européennes. La duchesse d’Alençon, sœur de l’impératrice Sisi fait notamment partie des victimes.

Conditions générales de livraison :

Retrait en galerie.
Livraisons régulières à Paris.
Livraisons possible par nos soins aux frais de l'acheteur (frais à déterminer en fonction de l'encombrement et du lieu).

Galerie de Frise

Tableaux XIXe siècle Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Hermann Winterhalter (1801-1891) - Portrait de Mathilde Leclerc de Juigné de Damas » présenté par Galerie de Frise, antiquaire à Saint Julien de Crempse dans la catégorie Tableaux XIXe siècle Napoléon III, Tableaux et dessins.