EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Buste en faïence d'Eugène de Beauharnais
Réf : 79645
5 500 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Faïence fine
Dimensions :
l. 45 cm X H. 50 cm
Galerie Lamy Chabolle
Galerie Lamy Chabolle

Mobilier et objet d'art des XVIIIe, XIXe et XXe siècle


+33 (0)1 42 60 66 71
+33 (0)6 11 68 53 90
Buste en faïence d'Eugène de Beauharnais

Eugène de Beauharnais – buste en faïence fine, Est de la France, premier quart du XIXe siècle.
Monogramme E couronné

Eugène Rose de Beauharnais, né à Paris le 3 septembre 1781, mort à Munich le 21 février 1824, était le fils de Marie-Josèphe Tascher de la Pagerie, plus connue sous le patronyme de Joséphine qui épousa l’empereur Napoléon Ier en secondes noces. Étant l’un des plus dévoués et talentueux subordonnés de l’empereur, il obtient les dignités d'archichancelier d'État et de Grand aigle de la Légion d'honneur à seulement 24 ans. Puis il est chargé, en qualité de vice-roi, de l'administration du royaume d'Italie le 7 juin 1805, avant d’être adopté officiellement par Napoléon, faisant de lui l’hériter de la couronne d’Italie. Il épousa la princesse Augusta-Amélie de Bavière la même année.

En 1812, il est nommé général en chef et commande le IVe corps d’armée composé de troupes italiennes, françaises et bavaroises, ...

Lire la suite

... lors de la campagne de Russie. Cette campagne le mène à l’apogée de sa carrière militaire, et il se conduit en héros lors de la retraite de Russie mais les conditions épouvantables de cette retraite le vieillissent prématurément.
Après l’abdication de Napoléon, les émeutes du 20 avril 1814 à Munich et le meurtre de son ministre des finances, il est contraint d’abandonner son trône. Il trouve asile auprès de sa belle-famille en Bavière, et, à partir de ce moment, il abandonne sa vie politique et militaire. Il assiste donc aux Cents Jours et à la défaite de Waterloo, impuissant, contraint de ne pas quitter la Bavière.
Il reçoit de son beau-père le duché de Leuchtenberg en 1817 et finit sa vie à Munich à seulement 42 ans.
Ce buste en faïence fine a été réalisé dans l’Est de la France, sûrement par la manufacture de Lunéville. Eugène de Beauharnais s’approchait de la fin de ses jours lorsqu’il fut portraituré, le buste aurait été réalisé entre 1815 et 1824, alors qu’il était en Bavière.

Galerie Lamy Chabolle

Céramiques, Porcelaines