EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Japon, Etui à cigares , Signé Komai, époque Meiji 1908
Japon, Etui à cigares , Signé Komai, époque Meiji 1908 - Arts d Japon, Etui à cigares , Signé Komai, époque Meiji 1908 - Cristina Ortega & Michel Dermigny
Réf : 90102
4 500 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Komai
Provenance :
Japon
Materiaux :
Fer, or et argent
Dimensions :
l. 17.7 cm X H. 13.8 cm X P. 1 cm
Arts d XXe siècle - Japon, Etui à cigares , Signé Komai, époque Meiji 1908
Cristina Ortega & Michel Dermigny
Cristina Ortega & Michel Dermigny

Arts de la Chine et du Japon


+33 (0)1 42 61 09 57
+33 (0)6 07 48 10 28
Japon, Etui à cigares , Signé Komai, époque Meiji 1908

Spectaculaire étui à cigarettes, Komai, époque Meiji.

Nunomezogan, argent et or incrustés sur fer.
Riche décor d'oiseaux, de fleurs et de paysages en réserves.
A l'intérieur, sur le côté gauche, une dédicace en espagnol datée de 1908 à Kyoto, réalisée en incrustation d'or (kinsujizogan) autre dédicace sur le côté droit.
Marque d'or de Komai Seibei.
17,5 x 13,8 x 1 cm lorsqu'il est ouvert.

La société Komai aurait été fondée en 1841, mais ce n'est que lorsque Komai Otojiro I est devenu chef, en 1865, que la société a commencé à fabriquer les objets pour lesquelles elle allait devenir si célèbre. L'atelier, sous la direction de Komai Otojiro (père et fils) s'est spécialisé dans le travail complexe d'incrustation d'or et d'argent dans le fer. La technique privilégiée par l'atelier était le kinsujizogan, l'incrustation de bandes d'or ou d'argent en lignes gravées sur le corps de fer ; plus tard, ils devaient utiliser nunomezogan qui ...

Lire la suite

... consiste à incruster de fines feuilles d'or ou d'argent sur une surface rugueuse. Dans une brochure promotionnelle vers 1915, Komai Otojiro II (Otojiro Ier a pris sa retraite en 1906) a qualifié son atelier de "pionnier du travail damasquiné" et décrit le processus de laquage du fond noir caractéristique, qui nécessite une quarantaine de cuissons au four et brunissage ultérieur. La famille Komai conserve un certain nombre de livres de projets dans lesquels se trouvent des dessins pour plusieurs de leurs œuvres. Malgré leur grande popularité, le nom Komai se retrouve rarement dans les listes d'exposants des grandes expositions universelles, car la société exposait sous le nom de la société commanditaire Ikeda. Ces commissaires exposeraient le travail de plusieurs entreprises et ce seraient eux qui reçurent également de nombreux prix et récompenses. La société Ikeda a reçu de nombreux prix de ce type, dont certains étaient certainement pour des travaux produits par Komai. Une liste de certains des nombreux prix décernés à Komai lors d'expositions nationales et internationales est consignée dans leur brochure promotionnelle. Pour plus de détails concernant Komai, voir Malcolm Fairley, Victor Harris et Oliver Impey, Meiji no Takara, Treasures of Imperial Japan, Metalwork Part I (Londres, 1995).

Conditions générales de livraison :

Nous nous occupons avec soin de l'emballage.
Les plus grosses pièces sont livrées dans des caisses en bois.
la livraison s'effectue toujours en envoi assuré avec suivi.
Comme nous faisons beaucoup d'envois, nos tarifs sont compétitifs. N'hésitez pas à vous renseigner!

Cristina Ortega & Michel Dermigny

Arts d'Asie