EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Écluse animée - Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946)
Écluse animée - Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946) - Tableaux et dessins Style Écluse animée - Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946) - Galerie Saint Martin Écluse animée - Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946) -
Réf : 90157
7 800 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946)
Provenance :
France
Materiaux :
Gouache
Dimensions :
l. 66 cm X H. 57 cm
Tableaux et dessins Tableaux du XXe siècle - Écluse animée - Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946) XXe siècle - Écluse animée - Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946)
Galerie Saint Martin
Galerie Saint Martin

Tableaux, Mobiliers, Objets d'art


+33 (0)1 42 60 83 65
Écluse animée - Pierre Eugène MONTEZIN (1864-1946)

Gouache

Eugène Montézin, (1864-1946)
fils d’un dessinateur de dentelle, qui le entrer dans un atelier de, Montezin,
abandonna très vite cette carrière, pour suivre les chants des sirènes,
de l’impressionnisme.

Dès l’âge de 17 ans, il décide de se consacrer à sa passion : la peinture de paysage.
Artiste autodidacte de talent il n’est rattaché à aucun atelier.

Véritable amoureux de la nature, il développe un talent exceptionnel de paysagiste grâce à un sens aiguisé de l’observation.

Sensibilisé dès son enfance par son père, grand passionné de pêche et de chasse.
Lors de ses escapades dans les environs de Paris, il découvrait les paysages de campagne et marchait le long des rivières, où il se sentait en communion avec la nature.

Fortement influencé par Monet Montézin excelle dans une peinture à la touche vive qui semble faire vibrer la toile Sa touche est constituée de couches successives qui s’entremêlent les ...

Lire la suite

... unes aux autres et créent la sensation de mouvement.

1922, la galerie Georges Petit lui consacre une exposition à Paris, qui fut un véritable succès
1923, il est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur.

1932, il obtient la médaille d’honneur du Salon des Artistes Français.

Depuis 1897, aucun peintre paysagiste n’avait reçu cette reconnaissance après Harpignies.

1933, il est promu Officier de la Légion d’Honneur puis élu à l’unanimité Président du Jury des Artistes Français. Cette même année il expose à la Galerie Charpentier 237 toiles représentant cinq années de travail.

Le 5 Juillet 1941, il est élu membre de l’Institut de France à l’académie des Beaux-arts, au fauteuil d’Edouard Vuillard.

Conditions générales de livraison :

Livre dans toute la France et dans le monde

Galerie Saint Martin

Tableaux du XXe siècle