EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879)
Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879) - Sculpture Style Napoléon III Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879) - Chastelain & Butes Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879) - Napoléon III
Réf : 90389
4 500 €
Époque :
XIXe siècle
Dimensions :
L. 37.5 cm X l. 14 cm X H. 29.5 cm
Sculpture Sculpture en Bronze - Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879) XIXe siècle - Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879)
Chastelain & Butes
Chastelain & Butes

Peinture et sculpture du dix-neuvième et du début du vingtième siècle


+32477427471
Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879)

Cheval en bronze à patine foncée à reflets bruns, intitulé "Djinn étalon arabe".
C'est une belle étude d'un étalon appelant une jument, le modèle a été édité en deux tailles, le modèle présenté ici étant un exemplaire de la version la plus grande.

Belle sculpture à figure de bronze animalier représentant le cheval à la barrière signé sur la terrasse P-J Mène daté 1846 et titré "Djinn étalon Arabe" ou comme il est peut-être mieux connu,"Cheval à la barrière".

Pierre-Jules Mène créa la version en plâtre de ce modèle en 1846, modela une version en bronze la même année dans son propre atelier et exposa finalement la pièce au salon parisien de 1849. Djinn était le nom du cheval, un des moulages les plus appréciés et les plus recherchés du sculpteur.

Pierre- Jules Mène (1810 - 1879)
Fils d'un tourneur de cuivre, Pierre-Jules Mène est né en 1810. Il aide son père dans l'atelier et s'initie donc très tôt au travail du ...

Lire la suite

... métal.

Pierre-Jules Mène commence à dessiner très tôt et a notamment une forte prédilection pour le grand peintre de chevaux Horace Vernet (1789-1863). En 1832, il se marie et quitte l'entreprise de son père pour vivre de son art. Afin de couvrir ses besoins, Mène crée de petits modèles pour les fabricants de porcelaine, qui connaissent un grand succès.

Mène poursuit sa formation artistique auprès du sculpteur René Compaire. À la ménagerie du Jardin des Plantes, aux abattoirs de Montmartre et sur les marchés aux chevaux, il étudie l'anatomie des animaux, chaque détail, chaque muscle.

Mène participe à de nombreux salons de 1838 à 1879 : la mode animalière initiée par Barye et Fratin crée un public réceptif et son succès commercial est immense. En tant qu'exposant régulier au Salon des Beaux-Arts, de nombreux sujets de Mène sont présentés au public grâce à cette exposition populaire. Cela permet également de sensibiliser le public à ses nouvelles œuvres et constitue une référence utile pour dater l'origine d'une œuvre particulière. Comme autre point de référence, Mêne a produit un catalogue de toutes ses œuvres et chacun de ses modèles possède un numéro de catalogue identifiable. Le sculpteur a reçu une médaille de première classe lors des salons de 1852 et 1861.

À partir de 1838, Mène travaille dans sa propre fonderie, coulant d'abord ses propres œuvres, puis celles de son beau-fils Auguste Cain. Il s'absorbe dans le travail méticuleux de la fonte et du ciselage et veille à ce que, de son vivant, les bronzes coulés soient toujours contrôlés en termes de qualité, de couleur et de finition avant de quitter la fonderie.

La qualité de ses moulages était reconnue et il s'est avéré, avec Barye, être celui qui a eu le plus de succès sur la plus longue durée. Si Barye peut être décrit comme le maître des animaux sauvages de la jungle, Mène est le plus grand sculpteur de chevaux, de chiens et de gibier. Pierre-Jules Mène est aujourd'hui encore l'un des artistes les plus connus de l'École française des animaliers et ses bronzes sont parmi les plus populaires dans ce genre. Les collectionneurs de ses œuvres trouvent détente et plaisir à contempler la grâce et la beauté innées de ses sculptures.

Après la mort de Mène en 1879, les fonderies Barbedienne et Susse Frères acquièrent les droits de reproduction d'un grand nombre de ses modèles importants et ces moulages posthumes sont marqués respectivement F. Barbedienne Fondeur et Susse Frères fondeur éditeur. Ces bronzes sont de belle qualité étant coulés par les principales fonderies de bronze de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, mais ils n'ont pas la vitalité et le sens du détail que Mène a obtenus sur les moulages de sa propre fonderie.

Conditions générales de livraison :

Dès réception du paiement intégral, nous expédions les produits dans le monde entier en faisant appel à des prestataires de services d'emballage et d'expédition professionnels.

Chastelain & Butes

Sculpture en Bronze Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Djinn - Pierre-jules Mène (1810-1879) » présenté par Chastelain & Butes, antiquaire à Gent dans la catégorie Sculpture en Bronze Napoléon III, Sculpture.