EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Bureau de changeur à mécanisme
Bureau de changeur à mécanisme - Mobilier Style Louis XV Bureau de changeur à mécanisme - Antiquités Philippe Glédel Bureau de changeur à mécanisme - Louis XV Antiquités - Bureau de changeur à mécanisme
Réf : 61858
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Un château près de Carcassonne
Materiaux :
Noyer, hêtre (gradin et cadre du dos)
Dimensions :
L. 152 cm X l. 65 cm X H. 76 cm
Mobilier Bureau et Secrétaire - Bureau de changeur à mécanisme XVIIIe siècle - Bureau de changeur à mécanisme Louis XV - Bureau de changeur à mécanisme Antiquités - Bureau de changeur à mécanisme
Antiquités Philippe Glédel
Antiquités Philippe Glédel

Mobilier 18e, Meubles régionaux, Meubles de port


+33 (0)2 99 94 08 44
+33 (0)6 11 17 90 32
Bureau de changeur à mécanisme

Bureau plat et à caisson dit à culbute à façade galbée en noyer massif mouluré et sculpté. Travail du Bas Languedoc d'époque XVIIIè siècle.

Plus encore que rare, ce meuble de commande est très probablement unique. Transposition provinciale des riches bureaux Mazarin des banquiers parisiens, il a pour origine la boutique d'un changeur languedocien.

Le meuble se présente dans un superbe état et une chatoyante finition cirée.

Provenance : un château près de Carcassonne.


Dimensions : 0,76 m de haut - (0,98 m ouvert)
x 1,52 m de large x 0,65 m de profondeur.
Passage de jambes : 0,60 m de haut au plus bas de la traverse x 0,49 m de large.


"Ce type de table mécanique dit « secrétaire à culbute », selon l'appellation originale, connut un grand succès dans les années 1750 et 1760 et découle de l'invention par Antoine Gaudreaux (vers 1680-1751) du premier secrétaire en dos d'âne livré pour Marie Leszczynska à Fontainebleau (1733). Roubo a d'ailleurs détaillé la construction des secrétaires à culbute dans son Encyclopédie publiée en 1774. Plusieurs secrétaires à culbute sont connus, conservés au château de Vendeuvre, au château de Brissac ou au musée Rolin d'Autun. D'autres portent notamment l'estampille de Bonnemain, de Gosselin ou de Boudin.
Apparu au milieu du XVIIIe siècle, ce type de meuble s'inscrit dans le goût des Lumières pour le mobilier à transformation et à mécanisme piquant la curiosité et permettant de multiplier les usages d'un même meuble. En témoignent quelques rares commodes se transformant en lit pour femme de chambre, les tables à la Bourgogne ou ces meubles à secrets dont les jeux de serrures sont composés de mécanismes complexes."
Source : Secretaire à culbute par François Lesueur en merisier / Maison Marc-Arthur Kohn, vente du 15 Septembre 2012.

Bien que la confusion soit fréquente et presque admise (tant il est vrai que son profil évoque la capuche du moine, mais cependant le terme n'en demeure pas moins impropre) il convient de le distinguer du bureau à capucin (ou à la Bourgogne) dont le gradin s'élève de face au moyen de ressorts. Ici le corps du gradin se renverse en pivotant sur l'arrière tandis que l'abattant s'ouvre vers l'avant pour former écritoire. Roubo le désigne aussi sous le terme de secrétaire mobile. Il s'agit bien également d'un meuble a mécanisme.

Voir aussi l'article d' Anticstore Magazine sur les tables de changeur qui deviennent bureaux : https://www.anticstore.com/article/changeur-table.
Citons juste les passages les plus intéressants à l'égard de notre meuble : "C’est au XVIe siècle qu’une véritable table de changeur est créée, dédiée à cette fonction et présentant des mécanismes de sécurité. En effet, elle est dotée d’un plateau supérieur coulissant grâce auquel une distance est créée entre le changeur et son client afin de prévenir le vol...De plus cette première table de changeur possède de nombreux tiroirs secrets ou non, un coffre et une solide serrure. Le changeur peut alors conserver l’argent de ses clients en toute sécurité et dispose d’un outil parfaitement adapté à son travail...le métier de changeur évolue rapidement vers celui de banquier durant cette période et le mobilier devient plus raffiné. Les tables se transforment en de véritables bureaux richement décorés dont les formes suivent maintenant l’évolution des styles...Sous Louis XV, le bureau plaqué de bois précieux repose sur de hauts pieds galbés et le plateau s’ouvre pour découvrir un ensemble de casiers et tiroirs."

Conditions générales de livraison :

Pour tout objet ou meuble à partir de 5.000 euros, nous livrons nous même gratuitement partout en France (et parfois même au delà), il y a possibilité d'obtenir cette même prestation pour des pièces de moindre valeur suivant la destination et le délai.

Antiquités Philippe Glédel

XIXe siècle
Armoire de mariage rennaise
Armoire de mariage rennaise

2 300 €

XIXe siècle
Jeanne d'Arc par Raoul Larche - Fonte siot
Jeanne d'Arc par Raoul Larche - Fonte siot

Prix : Sur demande

Bureau et Secrétaire Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Bureau de changeur à mécanisme » présenté par Antiquités Philippe Glédel, antiquaire à Fougères dans la catégorie Bureau et Secrétaire Louis XV, Mobilier.