EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit
Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit - Mobilier Style Transition Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit - Artval Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit - Transition Antiquités - Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit
Réf : 73003
8 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Guillaume Cordié et Nicolas Petit
Provenance :
France
Mobilier Bureau et Secrétaire - Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit XVIIIe siècle - Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit Transition - Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit Antiquités - Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit
Artval
Artval

Mobilier XVIIIe siècle


+33 (0)6 81 69 87 52
+33 (0)4 75 57 75 65
Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit

Cet ensemble de deux meubles à usage de bureau n'a jamais été séparé et malgré une signature différente sur chacun des meubles, il est à supposer que les deux ébénistes parisiens et contemporains Guillaume Cordié et Nicolas Petit ont travaillé de concert pour cette fabrication issue sans doute de la commande d'un marchand mercier pour un seul client. C'est à la vue des volets roulants qui sont identiques sur chaque meuble et plus particulièrement au niveau du dessin du bois que l'on constate l'unicité des deux meubles dans leur décor avec le même bois utilisé pour une marqueterie identique.

Epoque XVIIIe, Transition Louis XV - Louis XVI

Le Bonheur du Jour :
Bonheur du jour marqueté en quartefeuille et bois de rose dans des encadrements d'amarante de fil, souligné de filets de buis. Le dos du meuble en large frisage de palissandre. Le gradin ouvre par un rideau mobile à lamelles et comporte deux tiroirs encadrant une niche. Le plateau de la partie basse se développe, découvrant trois casiers couverts et un écritoire gainé de cuir rouge. La façade ouvre par deux petits tiroirs encadrant le passage des jambes. Pieds galbés à sabots.
Estampille de CORDIE Guillaume. Un modèle identique est reproduit dans le KJELLBERG page 185.

Vernis au tampon

H: 130 - L: 65 - P: 49 cm

Le petit meuble à rideaux :
Petit meuble d'entre-deux marqueté de quatrefeuilles de bois de rose dans des encadrements de bois de violette soulignés de filets de buis. Il ouvre par un large tiroir et deux rideaux découvrant un casier avec deux étagères. Montants à pans coupés et petits pieds cambrés. Estampillé Nicolas Petit et poiçon de Jurande. Dessus de marbre veiné gris.

Vernis au tampon.

Dimensions : H. 90, L. 87, P. 26 cm

Artval

XVIIIe siècle
Commode tombeau attribuée à TAIRRAZ
Commode tombeau attribuée à TAIRRAZ

10 000 €

XVIIIe siècle
Petite commode tombeau Louis XV
Petite commode tombeau Louis XV

9 000 €

Bureau et Secrétaire Transition

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Bonheur du jour et petit meuble à rideaux de Guillaume Cordié et Nicolas Petit » présenté par Artval, antiquaire à Valence dans la catégorie Bureau et Secrétaire Transition, Mobilier.