EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe
Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe - Tableaux et dessins Style Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe - Antiquités Promenade Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe - Antiquités - Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe
Réf : 61793
11 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 93 cm X H. 108 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe XVIIe siècle - Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe  - Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe Antiquités - Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Allégorie du goût, attribué à Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), XVIIe

Ce grand portrait allégorique nous présente une jeune femme assise devant une table, la tête penchée vers la gauche, les yeux baissés, sourire aux lèvres. Richement habillée, avec des rangées de perles et pierreries dans les cheveux couverts de voile, elle porte un collier de perles sur son cou, les boucles d'oreilles et les bracelets ornés de pierres précieuses. Son épaule et sa poitrine légèrement dénudés, la jeune femme tiens un verre dans sa main gauche et prend de sa main droite une huître au milieu d'autres mets présents sur la table . Un singe assis sur son épaule mange les cerises.
Le contraste entre les chairs éclairés et les couleurs sombres de l'étoffe, les touches de lumière dans les perles et pierres, la plasticité des formes sculpturales, un éclairage puissant, ce sont là des éléments parfaitement reconnaissables du style caravagesque imprégné du maniérisme nordique d'Abraham Janssens.
L'opulence et la richesse évoquées par ce tableau (voire l'extravagance: le singe porte un bijou à l'oreille) reflètent la vie de riches nobles et bourgeois au XVIIe siècle à Anvers, important port et endroit d'échanges commerciaux.

Huile sur toile, début du XVIIème siècle, attribué à Abraham Janssens, dans un cadre en bois sculpté et doré.
Rentoilage.
Dimensions avec le cadre: h. 108 cm, l. 93 cm

L'allégorie du goût fait partie d'une série de cinq tableaux mettant en scène les personnifications féminines des sens: Vue, Ouïe, Odorat, Toucher, Goût. Au XVIIe siècle, ses séries de tableaux construits autour du thème des cinq sens sont particulièrement prisées. Leur composition peut faire appel à des allégories tout à fait codifiées. Il existe un code animal?: le cerf est l’ouïe, l’aigle ou le chat la vue, le chien est l’odorat, le singe personnifie le goût, la tortue le toucher. Des objets peuvent tenir le même rôle?: le miroir pour la vue, les fleurs pour l’odorat, les instruments de musique pour l’ouïe, les fruits ou le vin pour le goût, les dés, les cartes ou encore une statuette pour le toucher. La destination de ces images peut être essentiellement décorative, mais souvent, elle est chargée d’un sens moral. Traditionnellement, ces motifs réfèrent à la philosophie d’Aristote, philosophe pour lequel les sens sont la base de la connaissance humaine. Mais le traitement du même sujet par des allégories humaines donne une tout autre signification à l’ensemble, qui devient le support d’une mise en garde contre les dangers des plaisirs terrestres, qu’ils soient esthétiques, ludiques, sensuels ou érotiques.

Abraham Janssens (Anvers, vers 1575 - 1632), peintre d'histoire, de sujets allégoriques, mythologiques et religieux. Il y reçoit sa première formation chez le peintre Jan Snellinck. Après un séjour d'étude de trois ans à Rome, alors en pleine efflorescence du mouvement caravagesque, il rentre à Anvers en 1601, et y sera aussitôt admis comme maître à la Guilde de Saint Luc. Très vite, fort de son expérience italienne il s'imposera, aux côtés d'Ambrosius Francken et de Otto van Veen, comme chef de file de l'école anversoise, en maintenant la tradition de la peinture monumentale par opposition au développement contemporain de la peinture de genre de petit format. D’abord attiré par le maniérisme, Janssens est un des premiers peintres à introduire le caravagisme en Flandre. Devenu maître du clair-obscur, sa peinture est faite de forts contrastes de lumière et d'ombre.

Antiquités Promenade

Tableaux XVIIe siècle