EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe
Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe - Mobilier Style Louis XIV Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe - Antiquités Philippe Glédel Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe - Louis XIV Antiquités - Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe
Réf : 99623
3 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Dunkerque ou Boulogne
Materiaux :
Gaïac et acajou de Saint-Dominque
Dimensions :
l. 69 cm X H. 68 cm X P. 48 cm
Mobilier Table & Guéridon - Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe XVIIIe siècle - Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe Louis XIV - Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe Antiquités - Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe
Antiquités Philippe Glédel
Antiquités Philippe Glédel

Mobilier 18e, Meubles régionaux, Meubles de port


+33 (0)2 99 94 08 44
+33 (0)6 11 17 90 32
Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe

Table cabaret en bois de gaïac et acajou.
Travail du Nord, fin XVIIe-début XVIIIe siècle.

Rare table à pieds finement tournés en balustres et entretoise en H en bois de gaïac de Saint-Domingue, coiffée d'un plateau en acajou également de Saint-Domingue et ouvrant par un large tiroir en ceinture.

Le raffinement de ce modèle transparaît dans sa qualité de fabrication et de fini, son plateau en cabaret tout d'abord (encore fort rares à cette époque) en cuvette à coins abattus, ses fonds de tiroirs montés en feuillure (signe de fabrication soigné indiquant que son auteur appartient à la corporation des ébénistes), l'utilisation d'un superbe gaïac diapré avec une excellente répartition des figures du bois sur le piétement tout entier. On notera également la qualité de la poignée pendante d'origine du tiroir, en fer forgé facetté dite "goutte d'eau", celle-ci ainsi que les fonds de tiroirs en chêne montés en feuillure désignent une fabrication du port ...

Lire la suite

... de DunKerque ou de Boulogne.
Enfin il conviendra de souligner la peine qui a été prise pour corroyer ses traverses et son tiroir en bois de gaïac (les planches-coulisseaux du tiroir sont d'ailleurs également en gaïac) et enfin l'emploi de l'acajou en second bois.
En effet le gaïac est un arbre à pousse très lente et de faible diamètre et son bois est si dense que, si il se prête bien au tour, il est par contre extrêmement difficile à débiter et travailler, et c'est pourquoi on ne rencontre qu'exceptionnellement des tables telle que celle-ci presque exclusivement fabriquée en gaïac (hormis le plateau et les côtés des tiroirs). De plus, la plupart ont, outre leur bâti, un plateau en chêne ou en fruitier, plus rarement en acajou comme ici.

Le Gaïac (gaïacum sanctum / guayacan, palosanto), souvent appelé bois de vie ou bois saint, et encore bois de fer (notons que cette appellation large désignait également d'autres bois tropicaux à croissance lente tels que le ferréol par exemple), est un arbre poussant dans les zones tropicales d'Amérique du Sud, principalement aux Antilles, dont l'exploitation est aujourd'hui fortement régulée par la CITES du fait de son exploitation massive qui conduit peu à peu a sa quasi extinction.
Le gaïac est très certainement le bois le plus dur au monde, et en effet sa densité de près de 1.3 ne permet pas sa flottabilité. S'il a été utilisé en ébénisterie du fait de son veinage spectaculaire et de son poli naturel, il est principalement utilisé pour la fabrication de pièces de tailles réduites nécessitant des caractéristiques de résistances accrues. Ses principales utilisations sont donc pour la bijouterie et l'industrie, pour les maillets de sculpteur, et en construction navale pour les poulies et les pièces d'hélices de bateaux (on considère qu'il dure trois fois plus longtemps que l'acier ou le bronze, tant du fait de sa densité que de ses propriétés naturelles d'auto lubrification).

Table en superbe état d'origine, plateau, ceintures, piétement, entretoise. Quelques petites fentes, quelques petites restaurations d'usage et quelques tout petits manques épars aux bagues du tournage. Très belle patine de l'ensemble.

Conditions générales de livraison :

Pour tout objet ou meuble à partir de 5.000 euros, nous livrons nous-mêmes gratuitement partout en France (et parfois même au delà), il y a possibilité d'obtenir cette même prestation pour des pièces de moindre valeur suivant la destination et le délai.

Antiquités Philippe Glédel

Table & Guéridon Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Table cabaret en gaïac et acajou - Boulogne ou Dunkerque - fin XVIIe début XVIIIe » présenté par Antiquités Philippe Glédel, antiquaire à Fougères dans la catégorie Table & Guéridon Louis XIV, Mobilier.