EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Satyre et Bacchante, d'après James Pradier
Satyre et Bacchante, d'après James Pradier - Horlogerie Style Napoléon III Satyre et Bacchante, d'après James Pradier - Jacques Nève Satyre et Bacchante, d'après James Pradier - Napoléon III Antiquités - Satyre et Bacchante, d'après James Pradier
Réf : 65317
6 500 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Pradier, sculpteur; Ed. Detalle horloger
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze patiné, marbre noir de Mazy, marbre vert-de-mer
Dimensions :
l. 48 cm X H. 51 cm X P. 19 cm
Poids :
30 Kg
Horlogerie Pendule - Satyre et Bacchante, d'après James Pradier XIXe siècle - Satyre et Bacchante, d'après James Pradier Napoléon III - Satyre et Bacchante, d'après James Pradier Antiquités - Satyre et Bacchante, d'après James Pradier
Jacques Nève
Jacques Nève

Horloger d'Art, Pendules Anciennes


+32 477 27 19 08
Satyre et Bacchante, d'après James Pradier

ED. DETALLE, pendule de cheminée, « Satyre et Bacchante » d’après James Pradier, travail parisien vers 1870.

Inscription en cursive à l’avant de la terrasse « Pradier », sans marque de fondeur. Signée sur le cadran : Ed. Detalle, Rue St Antoine 180, Près la Rue de Rivoli.

Groupe en bronze à patine brun clair, réduction du marbre original de James Pradier conservé au musée du Louvre (R.F. 3475); il repose sur une base en marbre noir de Mazy flanquée de deux chapiteaux à volutes et décorée dans les angles de pilastres cannelés en marbre vert-de-mer.

Le satyre, être mi-homme, mi- bouc est représenté avec des cornes, des sabots et une queue. Un genou à terre, il soutient sur sa cuisse une bacchante complètement renversée et de sa main restée libre la dénude du vêtement qui la couvrait légèrement. La bacchante ravie, semble le repousser et l’attirer à la fois ; dans une attitude d’abandon sensuel, elle a laissé choir le thyrse et la coupe qui sont ses attributs habituels ; un tambourin est fiché dans la terrasse, à côté du thyrse.

Mouvement à deux barillets ; celui de droite pour le mouvement, suspension à lamelle réglable par devant et échappement à demi-rouleaux sans recul, à l’aplomb auto-réglable, tous deux des brevets Brocot, les palettes en cornaline et la roue visible, remontage hebdomadaire ; celui de gauche pour la sonnerie sur un timbre d’airain, sonnant les heures et demies au passage et contrôlée par la roue de compte.
Cadran à deux niveaux, l’intérieur montrant l’échappement et les aiguilles et acier revenu bleu de type Bréguet, portant la signature Ed. Detalle, Rue St Antoine 180, Près la Rue de Rivoli ; l’extérieur à chiffres romains pour les heures et graduation pour les minutes. Tous les éléments métalliques visibles en acier poli ou bronze doré, la roue d’échappement en laiton. Verres plats et biseautés à l’avant comme à l’arrière.

Exposé au Salon de 1834, le marbre original Satyre et Bacchante de Pradier, conservé au musée du Louvre, créa une vive sensation dans le monde artistique parisien allant jusqu’à provoquer un choc éthique et esthétique. Il se dégage de cette œuvre monumentale à la dimension du modèle vivant un érotisme charnel qui fit scandale à l’époque et qui lui valut d’être présentée « dans un réduit en retrait » afin de veiller au respect des bonnes mœurs. Le gouvernement en ayant refusé l’acquisition, c’est le comte Anatole Demidoff qui l’acheta et l’emporta en Italie. On a voulu y reconnaître, les traits de Pradier lui-même et de sa maîtresse Juliette Drouet.

Conditions générales de livraison :

Toutes les pendules sont restaurées et en parfait état de marche, fournies avec un certificat d’authenticité et une garantie de fonctionnement, et peuvent être livrées et installées personnellement selon les possibilités.
Frais éventuels d'envoi ou ou de livraison sur demande.

Jacques Nève

XIXe siècle
Pendule mystérieuse de grande taille à torsion
Pendule mystérieuse de grande taille à torsion

Prix : Sur demande

Pendule Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Satyre et Bacchante, d'après James Pradier » présenté par Jacques Nève, antiquaire à Braine-le-Chateau dans la catégorie Pendule Napoléon III, Horlogerie.