EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
SANDOZ Edouard-Marcel (1881-1971) - Bouldogue assis dit "Dominique"
Réf : 76777
Prix sur demande
Époque :
XXe siècle
Signature :
SANDOZ Edouard-Marcel (1881-1971)
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze
Dimensions :
L. 15 cm X H. 17 cm
Galerie Nicolas Bourriaud
Galerie Nicolas Bourriaud

Sculptures et bronzes des XIXe et XXe siècles


+33 (0)1 42 61 31 47
+33 (0)6 08 70 44 83
SANDOZ Edouard-Marcel (1881-1971) - Bouldogue assis dit "Dominique"

Bronze à patine brune, signé “EdM.Sandoz”, fonte Carvillani à la cire perdue, porte le cachet du fondeur
Circa avant 1920

Biographie :

Edouard-Marcel nait à Bâle, en Suisse, le 21 mars 1881. Sculpteur des hommes et des animaux, son œuvre compte aujourd’hui près de 2000 pièces dont 200 modèles de porcelaine. Autodidacte, il s’exprime aussi bien dans le bronze que la céramique, la taille directe ou encore la peinture de fleurs et de paysage. Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris à partir de 1905, il suit les cours du sculpteur Antonin Mercié et du peintre Ferdinand Cormon. Pendant la Première Guerre mondiale, il entre en relation avec Théodore et William Haviland, alors directeurs de l’une des plus importantes manufactures de Limoges. Dès 1921, il crée pour la compagnie Porcelaine de Paris des animaux en tout genre, ornant carafes et services de thé. À la mort de son père en 1928, il hérite du domaine Le Denantouin qu’il transforme en ...

Lire la suite

... atelier. Inspiré par l’Art nouveau et ses formes souples et harmonieuses, il se concentre par la suite sur l’étude de l’animal. La dominante animalière de son œuvre l’amène justement à donner vie à la Société Française des Animaliers en 1933. Cet engagement au service de ses confrères artistes le conduit à présider près de vingt ans la Fondation Taylor. Participant régulièrement aux manifestations artistiques de son temps, il montre son travail dans le pavillon de la Société des Artistes Décorateurs dans l’exposition universelle de 1947 à Paris. Devenu membre de l’Académie de Paris des Beaux-Arts de l’Institut de France et commandant de l’Ordre des Arts et Lettres, l’université de Lausanne lui décerne en 1959 un doctorat honoris en géologie et botanique. Bien qu’attiré par les autres matériaux, le bronze reste son alliage préféré car il lui permet de jouer sur les différentes parties.
Ses bronzes se caractérisent par l’utilisation de contrastes géométriques, une surface lisse et une patine influencée par le mouvement Art déco. Sa curiosité intellectuelle et sa rigueur technique en font un des sculpteurs les plus appréciés de son temps. En étudiant avec soin ses modèles, il parvient à saisir toutes leurs nuances.

Galerie Nicolas Bourriaud

Sculpture en Bronze