EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Rares écrans à main à sujets de fables de Le Bailly et Ariettes, vers 1785
Rares écrans à main à sujets de fables de Le Bailly et Ariettes, vers 1785 - Objets de Vitrine Style Louis XVI Rares écrans à main à sujets de fables de Le Bailly et Ariettes, vers 1785 - Lemoine Bouchard Fine Arts
Réf : 75317
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Materiaux :
Carton, papier, gouache, gravure, bois
Objets de Vitrine Éventail - Rares écrans à main à sujets de fables de Le Bailly et Ariettes, vers 1785
Lemoine Bouchard Fine Arts
Lemoine Bouchard Fine Arts

Miniatures, portraits, souvenirs historiques


+33 (0)9 67 44 02 88
+33 (0)6 61 72 27 34
Rares écrans à main à sujets de fables de Le Bailly et Ariettes, vers 1785

Paire d’écrans à main avec Fables d’après Antoine-François Le Bailly et au revers Ariettes avec paroles et partition,
Au centre, gravure aquarellée sur papier et texte de la fable manuscrit, décor gouaché au pourtour, sur fond bleu pour l’un et beige pour l’autre, avec instruments de musique, guitare, musette, oiseaux, chapeaux, couronne de fleurs, papillon, pelle, râteau, etc. vers 1785.
"Le Saule et la Ronce" (Livre n° I Fable II de M. Bailly) / au revers Ariette « Bon Dieu comm’hier à c’te Fête Monsieur d’la France était honnête » A Paris chez Petit rue du Petit Pont à L’Image Notre Dame N°12
"La Meule et le Couteau" (Fable VII de Mr Bailly)/ au revers Ariette avec accompagnement à la guitare « Du plus espiègle des Dieux chantons chantons la puissance en tous lieux et surtout en France… » A Paris chez Petit rue du Petit Pont à L’Image Notre Dame N°12.

Antoine-François Le Bailly (Caen, 1756- Paris, 1832) fut avocat et attaché à diverses administrations, membre de la Société royale académique des sciences de Paris et des académies de Caen, Vaucluse, etc. Le Bailly était l’un de nos fabulistes les plus distingués. Ses fables furent publiées pour la première fois sous le titre : « Fables nouvelles, suivies de poésies fugitives » en 1784 à Paris chez Cailleau. Nos écrans, jouant sur ces fables à la mode, peuvent être datés vers 1785.
La Fable « Le Saule et la Ronce » fut d’abord publiée par Bailly, avec quelques variantes dans le texte, en septembre 1780 dans L’Esprit des Journaux français et étrangers, p. 273.
Elle eut un grand succès et figura dans les recueils de Fables françaises célèbres au long du XIXe siècle. « La Meule et le couteau » est moins connue mais elle fut citée encore par Sallentin dans L’Improvisateur français en 1806.
La meule , aiguisant un couteau ,
Cherchait malignement à l'user au plus vite.
Parbleu ! dit celui-ci j’admire ta conduite !
C’est bien mal employer et ta peine et ton eau
En m'usant , c'est t’user toi-même.
Chicaneurs obstinés , vous faites tout de même.

Feuille de carton H. 27 cm L, env 23,3 cm
manches en bois: H. 25 à 25,2 cm
H. Total: c. 42 cm
Petits accidents. Les manches ne sont plus complètement fixés au carton.

Conditions générales de livraison :

Collissimo avec assurance pour la France
Nous consulter pour une expédition à l'étranger

Lemoine Bouchard Fine Arts

Éventail Louis XVI

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Rares écrans à main à sujets de fables de Le Bailly et Ariettes, vers 1785 » présenté par Lemoine Bouchard Fine Arts, antiquaire à Paris dans la catégorie Éventail Louis XVI, Objets de Vitrine.