EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966)
Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966) - Sculpture Style Art Déco Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966) - Galerie Tourbillon Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966) - Art Déco Antiquités - Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966)
Réf : 96191
55 000 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Alfred Pina (1887-1966)
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze
Dimensions :
l. 76.5 cm
Sculpture Sculpture en Bronze - Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966) XXe siècle - Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966) Art Déco - Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966) Antiquités - Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966)
Galerie Tourbillon
Galerie Tourbillon

Sculpture des XIXe et XXe siècles


+33 (0)1 42 61 56 58
Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966)

Rare paire de bas-reliefs
Epreuves en bronze tirées de l'étude pour le monument à Dante Alighieri

Magnifiques sculptures en bronze à patine brun foncé.
Signées sur les terrasses " A. Pina ", et datées " 1933 "
Fonte de " J. Pannini - cire perdue - Paris " (cachet du fondeur)
Présentées sur des socles modernes en chêne
haut. 49 cm
larg. 76,5 cm
prof. 16 cm

Suite au VIe centenaire de la mort de Dante en 1921, devenu une figure emblématique italienne, l’Etat italien commande à Alfred Pina le Tombeau de Dante, qui sera son œuvre majeure, malheureusement détruite lors de la Seconde Guerre mondiale.

Pina exécute en 1923 le groupe de " L'Humanité portant la dépouille de Dante ", élément central du futur monument, dont la maquette en bronze est présentée à Paris au Salon d'Automne en 1925. Le projet originel conçu comme un mausolée, présente deux suites d'hommes portant sur leurs épaules la civière drapée où repose le gisant du poète ...

Lire la suite

... Dante.

Auguste Rodin avait remarqué le talent de Pina et lui propose dès 1913 d'intégrer son atelier. Pina y restera jusqu'à la mort du maître en 1917. Fidèle épigone du langage rodinien, son monument à Dante Alighieri est à rapprocher de la célébrissime " Porte de l'Enfer ". Comme celle de son maître, cette œuvre considérée comme la plus importante de Pina ne sera jamais inaugurée. Ce monument est connu grâce à la maquette en cire conservée au musée de La Charité-sur-Loire.

Références bibliographiques : " Les épigones italiens d'Auguste Rodin et la question du monument public à travers un exemple : Le Monument à Dante Alighieri d'Alfredo Pina ", Barbara Musetti, Bulletin de l'AHAI, n°11, 2005, page 121-127.

Biographie :
Alfred Pina (1887-1966) est un sculpteur français d’origine italienne. Le grand prix national de sculpture italien récompense en 1904 ses études à l’Académie des beaux-arts de Brera à Milan, où Pina suit les cours d’anatomie artistique du professeur Broggi. Il part à Bologne, puis à Rome. La fréquentation d’artistes français lui donne envie de connaître Paris où il arrive en 1911. Alfred Pina loue alors l’orangerie au château des Imbergères à Sceaux et expose au Salon des artistes français de 1911 à 1914. Il reçoit de nombreuses commandes de bustes, et s’essaie à la gravure sur bois. Après la déclaration de la Première Guerre mondiale, Alfred Pina s’exile à Montpellier, dont le musée acquiert un Buste de Beethoven.

La guerre finie, Alfred Pina retourne à Paris et s’établit à Montparnasse, où il loue un atelier rue du Maine, contigu à celui d’Antoine Bourdelle. L’exposition rétrospective de ses œuvres à la galerie Allard en 1920 connaît un grand succès. Au début des années vingt, Alfred Pina s’installe dans la Nièvre. Il acquiert une carrière de pierres à Malvaux qui lui sert à honorer ses nombreuses commandes de monuments aux morts. Dénué du sens des affaires, il achète avec la vente de la carrière une exploitation agricole d’une trentaine d’hectares à Mesves-sur-Loire. «Plus habile à modeler la terre qu’à la retourner» il rentre à Paris, laissant sa ferme aux soins d’une amie. Il retrouve ses amis italiens, les peintres Arduino Colato, Varèse et Sili Prandi, le sculpteur suisse Wegener, le graveur Rappa. Un concours universel lancé par Benito Mussolini le désigne pour le projet du tombeau de Dante qui sera son œuvre maîtresse. Il repart à Rome. À son retour en France, en 1929, il organise une exposition des artistes italiens de la capitale, au Cercle de la rue Boissy d’Anglas. Les bronzes du tombeau de Dante sont envoyés à la fonte lors de la Seconde Guerre mondiale. Alfred Pina s’installe à Mesves-sur-Loire et obtient la nationalité française. Il expose à Nevers et à Vezelay, où il participe à une exposition d’art religieux.

Galerie Tourbillon

Sculpture en Bronze Art Déco

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Rare paire de bas-reliefs - Alfred Pina (1887-1966) » présenté par Galerie Tourbillon, antiquaire à Paris dans la catégorie Sculpture en Bronze Art Déco, Sculpture.