EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609)
Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609) - Tableaux et dessins Style Louis XIII Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609) - Antichità Castelbarco Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609) - Louis XIII Antiquités - Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609)
Réf : 111842
7 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 71 cm X H. 84 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609) XVIIe siècle - Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609) Louis XIII - Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609) Antiquités - Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609)
Antichità Castelbarco
Antichità Castelbarco

Tableaux anciens


+393332679466
Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609)

Annibale Carracci (Bologne, 1560 - Rome, 1609) Atelier de
Polyphème et Galatée (ou Polyphème amoureux)

Première moitié du XVIIe siècle
Huile sur toile (75 x 62 cm. - Dans un cadre ancien 84 x 71 cm.)

Le tableau s'inspire du mythe de Galatée, nymphe marine fille de Doris et de Nérée, raconté dans un épisode de la « Joute » de Poliziano, où est décrit son passage devant Polifemo, et dans le Metamorfosi d'Ovide (Ovide XIII).

La scène se déroule au bord de la mer, où Galatée est allongée sur une coquille tirée par un triton et soutenue par deux néréides, ses fidèles nymphes représentées comme de jolies jeunes filles, dont l'une tient les rênes de la créature marine.

Assis sur un promontoire, le cyclope Polyphème, amoureux éperdu mais non partagé, observe la scène en jouant vainement de la flûte en l'honneur de sa bien-aimée et en la contemplant de son œil unique, qui semble indifférent à son chant.

L'iconographie reproduit, avec ...

Lire la suite

... quelques variantes, le tableau peint à fresque par Annibale Carracci pour le plafond de la Galleria di Palazzo Farnese à Rome, à la demande d'Odoardo Farnese, entre 1598 et 1601, qu'il acheva avec l'aide de son frère Agostino Carracci.

Ce cycle monumental de fresques produisit un effet incroyable sur les contemporains de Carracci, au point d'être égalé en grandeur et en beauté même par les peintures de Michel-Ange dans la chapelle Sixtine, de dimensions similaires. Si, avant cette œuvre, l'artiste était considéré comme un peintre de talent, les plus grands collectionneurs commencèrent à parler de lui comme de l'un des meilleurs maîtres d'Italie.

Ses contemporains appréciaient la magnificence de son apparence et surtout les thèmes qu'il abordait, qui s'écartaient des sujets purement religieux pour aller vers des sujets profanes, mythologiques, voire imprégnés d'un léger érotisme.

En ce qui concerne les canons stylistiques et qualitatifs de cette œuvre de valeur, que l'on peut aisément situer dans la première partie du XVIIe siècle, nous sommes enclins à en attribuer la paternité à l'abondante production de l'atelier des Carrache, qui s'est essayé à plusieurs reprises à la reproduction de tels sujets, afin de satisfaire les demandes de mécènes fascinés par cette splendide matière.

Les couleurs vives et la gamme chromatique douce, les coups de pinceau sûrs et précis, la composition et les personnages qui se dessinent sont autant d'éléments qui confirment cette référence.

La toile est en bon état de conservation. Elle est accompagnée d'un cadre ancien.

Conditions générales de livraison :

Nous prenons en charge et organisons le transport des œuvres achetées, tant en Italie qu'à l'étranger, par l'intermédiaire de transporteurs professionnels et assurés.

Nous nous occupons personnellement de l'emballage, auquel nous consacrons beaucoup de soin : chaque œuvre est soigneusement emballée, d'abord avec du matériel artistique, puis avec une caisse en bois faite sur mesure.

Si vous souhaitez voir cette œuvre ou d'autres en personne, nous serons heureux de vous accueillir dans notre galerie de Riva del Garda, Viale Giuseppe Canella 18, toujours ouverte sur rendez-vous.

Antichità Castelbarco

XVIIIe siècle
L'Aube, par Guido Reni (1575 - 1642)
L'Aube, par Guido Reni (1575 - 1642)

8 800 €

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Polyphème et Galatée, atelier de Annibale Carracci (1560 - 1609) » présenté par Antichità Castelbarco, antiquaire à Riva del Garda dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.