EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI
Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI - Horlogerie Style Louis XVI Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI - Galerie Philippe Guegan Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI - Louis XVI
Réf : 90223
18 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Paris, france
Materiaux :
Marbre blanc,bronze ciselé et doré, cuivre émaillé, verre
Dimensions :
l. 50 cm X H. 80 cm X P. 21.5 cm
Horlogerie Pendule - Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI XVIIIe siècle - Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI Louis XVI - Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI
Galerie Philippe Guegan
Galerie Philippe Guegan

Antiquités, Beaux-Arts et Art Contemporain


+33 (0)6 60 15 87 49
Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI

D’une taille exceptionnelle, cette pendule portique monumentale en forme d’arc de triomphe est constituée de deux obélisques en marbre blanc auxquels est suspendu le mouvement.

Le cadran squelette, ou cadran à jour, de forme annulaire indique les quantièmes du mois de 1 à 31, inscrits en rouge sur sa bordure extérieure, les jours de la semaine inscrits en toutes lettre en rouge sur sa bordure intérieure ou représentés par leur symbole astronomique en bleu (lundi jour de la lune, mercredi jour de Mars, vendredi jour de Venus etc…), les heures en chiffre arabes et les minutes par tranches de 15. Le mouvement à échappement à ancre sonne les heures et les demis sur un timbre argenté. Suspension à lame modifiée au XIXe siècle. Balancier orné d’un soleil rhodien, le masque du dieu soleil Apollon entouré de rayons.

Le riche décor de bronzes ciselé et dorés se compose de trophées d’armes, de dépouilles du lion de Némée, mais également de boulets ...

Lire la suite

... enchaînés. Le mouvement est surmonté d’un guerrier casqué, en toge et en amure, qui représente le dieu Mars tenant un bouclier.

Le langage allégorique de ce décor, mêle les codes de l’architecture triomphale à ceux de la victoire militaire. Les deux obélisques de marbre sont ceinturés de bornes en bronze doré, reliées par des chaines. Ils sont couronnés par des sphères en marbre, que surmontent une fleur de lys stylisée, symbolisant le lys héraldique français. Mars, qui se trouve au sommet de la composition est le dieu de la guerre ; son bouclier s’orne du foudre de Jupiter symbole d’invincibilité. Les dépouilles du lion de Némée évoquent le premier des douze travaux d’Hercule, victorieux de cette bête réputée invincible, mais également le lion héraldique anglais. Les trophées d’arme se composent traditionnellement des armes confisquées aux vaincus, quant aux boulets de canon chaînés ou boulet ramés, ils étaient tirés par la marine pour démâter les vaisseaux enemis.

La mode de ces pendules portiques aux obélisques en forme d’arc de triomphe ornés de trophées guerriers s’était répandue en France dans les années 1780, à la suite de la Paix de Versailles signée en 1783 par la Grande Bretagne, avec la France, l’Espagne et les Provinces Unies et de la Paix de Paris, signé le même jour entre la Grande Bretagne et treize colonies américaines, qui mit fin à la guerre d’indépendance des États-Unis. Ces allégories militaires sont un hommage aux victoires françaises remportées aux cotés des insurgent américains et à la paix retrouvée avec l’Angleterre.

Thomas Jefferson (1743-1826) ambassadeur des États Unis en France entre 1785 et 1789 possédait une pendule d'un dessin similaire, qu'il se fit dérober, dans le bureau de sa résidence parisienne. À son retour en Virginie en 1789 il commande à Paris une réplique simplifiée de cette pendule, dont il réalise lui même le dessin et qu'il souhaite en marbre noir et sans décor de bronze doré. Cette pendule exécutée par Chaintrot fut livrée à Monticello en 1791, où elle est toujours conservée.


Pour une pendule de taille monumentale, présentant un décor identique voir, Collection des ducs de Mortemart au château du Réveillon, Sotheby’s Paris le 11/02/2015, lot N°25.

Conditions générales de livraison :

Merci de nous contacter. Si nécessaire nous vous ferons établir plusieurs devis de transport par des sociétés indépendantes

Galerie Philippe Guegan

Pendule Louis XVI

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Pendule portique monumentale aux obélisques d'époque Louis XVI » présenté par Galerie Philippe Guegan, antiquaire à Paris dans la catégorie Pendule Louis XVI, Horlogerie.