EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paul KRON (1869-1936) - Bord de mer
Paul KRON (1869-1936) - Bord de mer - Tableaux et dessins Style Paul KRON (1869-1936) - Bord de mer - Galerie Saint Martin
Réf : 111996
4 500 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Paul KRON (1869-1936)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 85 cm X H. 70 cm
Tableaux et dessins  - Paul KRON (1869-1936) - Bord de mer
Galerie Saint Martin
Galerie Saint Martin

Tableaux, Mobiliers, Objets d'art


+33 (0)1 42 60 83 65
Paul KRON (1869-1936) - Bord de mer

Paul KRON 1869-1936

Difficilement classable, sa grande discussion ne le place aps sur le 1er plan de la scène pour les néophytes, mais les critiques de son temps ne sont pas trompés sur son talent.

A 16 ans, il émet déjà l'idée d'être peintre et reçoit ses conseils de l'artiste marseillais Adolphe Monticelli.

A 21 ans, il monte à Paris, sa sensibilité se développe et sa peinture varie entre post-impressionnisme et expressionnisme..

Il suffit d'observer la puissance de sa palette, la force du trait qui définit les paysages, pouvant amener certaines de ses œuvres aussi vers le fauvisme, par la fusion et le flamboiement des tons purs, comme notre œuvre.

Ses compositions proclament l'exaltation de la nature.

Il suffit d'observer la puissance de sa palette, la force du trait qui définit les paysages, pouvant amener certaines de ses œuvres aussi vers le fauvisme, par la fusion et le flamboiement des tons purs, comme notre œuvre.

Plusieurs critiques ...

Lire la suite

... d’art du xxe siècle, et non des moindres, l’ont placé parmi les très grands artistes de l’époque en exaltant chez lui le « peintre de la lumière  et  " un technicien de la couleur aux touches claires et fulgurantes " auc compositions proclamant l'exaltation de la nature.

Louis Vauxcelles (1934) : « Devant un Krôn, vous ne percevez dès l’abord qu’un flamboiement qui éblouit, un enchevêtrement de tons purs et diaprés, de touches furieuses.

René Barotte (1947) : « Ses paysages sont d’une limpidité, d’une sensibilité exquises. »

Pierre Descargues (1947) : « Paul Krôn fut un peintre partagé entre le goût des délicatesses de l’impressionnisme, des raffinements colorés [...] et le désir d’une peinture expressive, d’une peinture d’atmosphère où un grand souffle puissant et joyeux soulève les éléments du paysage. »

René Domergue (1947) : « Cet artiste prend place aujourd’hui parmi les meilleur

René Huyghe, de l’Académie française (1986) : « Quel plaisir de retrouver Krôn, une fois encore, et de constater quel rôle majeur il joue dans la lignée qui va de Monticelli au fauvisme et à l’impressionnisme

Conditions générales de livraison :

Livre dans toute la France et dans le monde

Galerie Saint Martin

Tableaux et dessins