EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765
Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765 - Mobilier Style Louis XV Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765 - Baptiste & Lenté Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765 - Louis XV Antiquités - Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765
Réf : 81054
9 800 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Amarante
Dimensions :
l. 34 cm X H. 106 cm X P. 33 cm
Mobilier Meuble d'appoint - Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765 XVIIIe siècle - Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765 Louis XV - Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765 Antiquités - Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765
Baptiste & Lenté
Baptiste & Lenté

Mobilier et objets d'art du 16e au 19e siècle


+33 (0)6 45 88 53 58
+33 (0) 6 64 42 84 66
Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765

Rarissime paire de grandes étagères d’angles à suspendre en bois d’amarante massif.
Modèle de forme violoné avec six plateaux à évolutions finement décreusés d’une gorge en façade.
Les bordures à doubles montants découpés à jour de réserves géométriques de style anglo-chinois*.

Restaurations d’entretiens. (collages)

Travail parisien d’époque Louis XV vers 1760-1770.

Dimensions :

Hauteur : 106 cm ; Largeur : 34 cm ; Profondeur : 33 cm



*Le style anglo-chinois est apparu en Angleterre suite aux gravures de Wililam Chambers publiées en 1757 : « Traité des édifices, meubles, habits, machines et ustensiles chinois ».
Cette mode est différente de l’intérêt porté aux pièces orientales dans les décennies précédentes.
Si dans les années 1730-1750 la création de salons chinois dans les demeures de la noblesse était courante, vers 1765 c’est la création de jardins Anglo-Chinois qui fût à la mode.
De nombreux châteaux ...

Lire la suite

... adoptèrent ce gout à l’opposé des jardins à la Française.
Chantilly, Amboise, Chanteloup et bientôt Versailles cédèrent à cette mode venue de Grande Bretagne.
La construction de la Pagode chinoise de Chanteloup sera l’apogée et une des meilleures publicités de ce style, le Duc de Choiseul, en disgrâce y recevra quelqu’un des personnages les plus importants de l’époque.
C’est pour meubler ce type de constructions que vu le jour un style de meubles nouveaux.
Quelques ébénistes et menuisiers visionnaires produiront des 1765-1770 des pièces de ce style.
Nous pouvons citer de rares fauteuils de Georges Jacob, notamment ceux créés pour Le Duc de Penthièvre , la table octogonale portant la marque de Chanteloup et présente comme les fauteuils au musée du Louvre, la bibliothèque de Pierre Garnier au musée des arts décoratifs de Paris et une poignée d’autres pièces qui font aujourd’hui parties des plus grandes collections.


Notre avis :

Dénommées dans les inventaires anciens « étagères à gradins », ces petits meubles accompagnaient souvent les paires d’encoignures.
Ces tablettes servaient à présenter les porcelaines de la Chine dans les salons des pagodes des jardins « anglo-chinois ».
En raison de la durée trés courte de cette mode, de la prouesse technique nécessaire pour leurs constructions et du peu de clients assez fortunés pour réaliser ce type d’aménagement ces pièces furent produite en trés petite quantité.
Du fait de leur grande fragilité trés peu ont traversé les siècles et nous sont parvenus ; quand aux modèles de style « Anglo-chinois » malgré nos recherches nous n’en connaissons pas d’autres, pas même dans les musées.
Cette paire est un prototype unique alliant des formes aériennes encore Louis XV à la mode anglaise pour le bois et aux influences asiatiques pour les découpes à jours.

Baptiste & Lenté

Meuble d'appoint Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire d’étagères de style anglo-chinois en amarante, Paris vers 1765 » présenté par Baptiste & Lenté, antiquaire à Paris dans la catégorie Meuble d'appoint Louis XV, Mobilier.