EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775
Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775 - Luminaires Style Louis XV Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775 - Baptiste & Lenté Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775 - Louis XV Antiquités - Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775
Réf : 86390
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France, Paris
Materiaux :
Bronze ciselé et doré
Dimensions :
l. 37 cm X H. 50 cm
Luminaires Appliques - Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775 XVIIIe siècle - Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775 Louis XV - Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775 Antiquités - Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775
Baptiste & Lenté
Baptiste & Lenté

Mobilier et objets d'art du 16e au 19e siècle


+33 (0)6 45 88 53 58
+33 (0) 6 64 42 84 66
Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775

Belle et grande paire d’appliques à trois bras de lumières en bronze finement ciselé et doré au mercure.
Les fûts finement cannelés sont ornés de guirlandes de feuilles de laurier et agrémentés de feuilles d’acanthes, ils sont surmontés d’un pot à feu à l’antique et terminés par des culots feuillagés.
Au centre, un mufle de lions tenant un anneau dans sa gueule dissimule la jonction des trois bras de lumières.
Les bras, nerveusement traités « en volutes » arborent des enroulements d’acanthes sur leurs faces intérieures et des chutes de fleurs décroissantes sur les faces externes.
Ils supportent des coupelles à décors de rosaces à palmettes et des bobèches en forme de vases Médicis avec le même décor en rappel.

Parfait état de conservation, dorure au mercure d’origine encore trés fraiche.

Travail Parisien attribuable au bronzier Jean Joseph de St Germain* , Transition des époques Louis XV et Louis XVI vers 1775.

Dimensions ...

Lire la suite

... :

Hauteur : 50 cm ; Largeur : 37 cm

Référence bibliographique :
D. Augarde, "Jean-Joseph de Saint-Germain bronzier (1719-1791)", L'Objet d'art, décembre 1996


Notre avis :

Les appliques que nous présentons sont à rapprocher des dessins des deux ornemanistes qui furent les plus grands artisans du néoclassicisme dans le domaine des bronzes dorés, Jean Charles Delafosse (1734-1789) et Jean Louis Prieur (1732-1795).
Si nos appliques arborent des éléments « à l’antique » comme les cassolettes ou les guirlandes de lauriers, elles conservent encore la légèreté des formes du règne de Louis XV, avec des bras en volutes particulièrement aériens.
La puissance et la légèreté du style Louis XV allié à la finesse du décor Louis XVI caractérisent parfaitement ce modèle.
La grande qualité de fonte et l’extrême finesse de la ciselure de nos appliques sont attribuables au célèbre bronzier Jean Joseph de St Germain (1719-1791).
On retrouve les mêmes enroulements d’acanthes et les fleurs décroissantes sur les bras de la paire d’appliques aux lions estampillées « St Germain » publiée en Décembre 1996 sur la couverture du magazine « L’estampille L’objet d’art N°308 ».
Cette paire est légèrement antérieure à notre modèle, on peut la dater des années 1760-1765, période ou St Germain estampillait ces bronzes conformément à la loi qu’il avait lui même fait voter alors qu’il était juré de la guilde des « fondeurs-ciseleurs ».
Cette loi qui avait pour but de freiner le plagiat des différents modèles créés par les maitres mais ne fût que trés peu appliquée et uniquement par quelques grands bronziers comme François Vion, Robert Osmond ou St Germain lui même.
On estime que l’estampille « St Germain » fût apposée jusque dans les années 1770 maximum car on ne connait aucune production purement Louis XVI marquée du fer du maitre, alors même qu’il a vécut jusqu’en 1791.
Notre attribution est renforcée par l’iconographie et la ciselure identique sur le mufle présent sur la pendule au lion dessinée par St Germain et dont un dessin était anciennement conservé dans la collection Jacques Doucet. (photo)
Cette pendule à succès sera reprise avec des variantes par le bronzier François Vion, en collaboration probablement avec St Germain.

Baptiste & Lenté

Appliques Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire d’appliques aux mufles de lions, Paris vers 1775 » présenté par Baptiste & Lenté, antiquaire à Paris dans la catégorie Appliques Louis XV, Luminaires.

XVIIIe siècle
Paire d'appliques début Louis XV
XVIIIe siècle
Paire d'appliques d'époque Louis XV
XVIIIe siècle
Paire d'appliques