EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Odalisque, d'après James Pradier
Odalisque, d'après James Pradier - Horlogerie Style Louis-Philippe Odalisque, d'après James Pradier - Jacques Nève Odalisque, d'après James Pradier - Louis-Philippe Antiquités - Odalisque, d'après James Pradier
Réf : 63643
16 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Pradier
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze patiné, marbre de Carrare.
Dimensions :
l. 39 cm X H. 50 cm X P. 25 cm
Horlogerie Pendule - Odalisque, d'après James Pradier XIXe siècle - Odalisque, d'après James Pradier Louis-Philippe - Odalisque, d'après James Pradier Antiquités - Odalisque, d'après James Pradier
Jacques Nève
Jacques Nève

Horloger d'Art, Pendules Anciennes


+32 477 27 19 08
Odalisque, d'après James Pradier

Boîtier en marbre blanc de Carrare, souligné de baguettes de bronze doré. Statue représentant l’Odalisque de James Pradier (1790 - 1852), en bronze à deux patines : brun moyen « médaille » pour la chair et brun foncé pour les cheveux et tous les attributs (le turban, les fleurs, les tissus et l’éventail).
Signature cursive « Pradier » sur le tissu juste au-dessus du cadran.
Mouvement de Paris, sur une ébauche de Vincenti & Cie. Echappement à aplomb auto-réglable à demi-rouleaux et suspension à lamelle d’après les brevets d’Achille Brocot, sonnerie à roue de compte, au passage des heures et demies sur un timbre d’airain, autonomie de quinze jours.
Cadran en émail signé Mazilier à Metz, à chiffres romains pour les heures. Aiguilles de type « trèfle » en laiton finement découpé et doré. Lunette à verre bombé en bronze doré, perlé.
Notre modèle est la réplique en bronze de la célèbre Odalisque de James Pradier, dont le marbre original conservé au musée des Beaux-Arts de Lyon, fut exposé au Salon de 1841, sous le n° 2018.
Ce thème, rarement traité en sculpture, nous montre une jeune femme nue, assise à même le sol et dont le vêtement a glissé à terre ; son turban et l’éventail de plumes qu’elle tient, évoquent son statut de femme de harem. Même si son type de beauté rappelle celui des Vénus antiques, sa pose lascive et sensuelle s’inspire, quant à elle, de la nonchalance des femmes orientales. Par la torsion de son corps et le jeu des volumes, par le motif en spirale de son turban, l’odalisque invite le spectateur à tourner autour d’elle pour mieux découvrir et apprécier l’insolente beauté de ses formes.
Le caractère exotique du sujet permit au sculpteur de rompre avec les normes de bienséance des doctrines classiques de la sculpture, et d’aborder ainsi plus librement la représentation du nu.
Dès les années 1840, Pradier s’inspira du thème de l’odalisque pour réaliser des dessins, mais aussi des statuettes en bronze. Comme souvent chez l’artiste, ces modèles étaient mis dans le commerce afin d’en tester le succès avant l’exécution en grand de la statue. Cette diffusion favorisa le développement d’éditions en bronze destinées aux arts décoratifs, en particulier au domaine de l’horlogerie.

Conditions générales de livraison :

Toutes les pendules sont restaurées et en parfait état de marche, fournies avec un certificat d’authenticité et une garantie de fonctionnement, et peuvent être livrées et installées personnellement selon les possibilités.
Frais éventuels d'envoi ou ou de livraison sur demande.

Jacques Nève

Pendule Louis-Philippe

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Odalisque, d'après James Pradier » présenté par Jacques Nève, antiquaire à Braine-le-Chateau dans la catégorie Pendule Louis-Philippe, Horlogerie.