EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier
Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier - Tableaux et dessins Style Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier - Art & Antiquities Investment Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier - Antiquités - Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier
Réf : 92616
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Huile sur panneau de chêne
Dimensions :
l. 76 cm X H. 54 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier XVIIe siècle - Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier  - Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier Antiquités - Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier
Art & Antiquities Investment
Art & Antiquities Investment

Tableaux anciens, dessins, sculptures, objets religieux


+33 (0)6 77 09 89 51
Le Golgotha – Louis de Caullery (1580 – 1621) et atelier

Huile sur panneau de chêne parqueté
C’est dans un véritable ballet équestre, où une foule compacte de cavaliers coiffés de turbans ou de casques surmontés de plumes, que Caullery nous invite à assister à la terrible sentence infligée à Jésus et aux deux larrons.
La grâce des équidés et la richesse des étoffes aux couleurs chatoyantes nous font presque oublier le drame qui se déroule sous nos yeux. Marie et Jean, au pied de la croix, conversent et seule Marie-Madeleine, agenouillée, parait éplorée.
La scène est traditionnellement située sur le Golgotha (littéralement « Lieu du Crâne »), colline située aux abords de la ville de Jérusalem et où les condamnés à mort étaient crucifiés. Golgotha devient ainsi le nom donné aux larges compositions qui représentent la crucifixion du Christ.
Peintre de genre apprécié pour ses compositions joyeuses mettant en scène des réunions galantes, des carnavals ou des feux d’artifice, Caullery choisit de ...

Lire la suite

... présenter cet évènement fondateur du christianisme avec une grande élégance.
En conclusion, avec une touche très personnelle et une palette nouvelle dans les Flandres, fruit de sa rencontre avec les meilleurs maîtres italiens de son temps, Louis de Caullery offre à notre regard un véritable opéra baroque.

Nous avons choisi de souligner notre Golgotha dans un puissant cadre de style à profil renversé en bois noirci imitant l’ébène.
Dimensions : 54 x 76 cm – 77 x 98,5 cm

Œuvres en rapport :
Fig. 1 : Collection du marchand d’art Jean Neger Paris 1957. Vente Audap Mirabaud du 21.03.2014 lot 23, 66 x 103 cm (cercle de). image RKD
Fig. 2 : Vente Sotheby’s 10.04.2003 lot 12, 52 x 80 cm (attr. à). Image Sotheby’s

Louis de Caullery (Caullery 1580 – Anvers 1621). Né non loin de Cambrai, il se rend à Anvers en 1593. Un an plus tard, il est l'élève de Joos de Momper. Reçu maître de la Guilde de Saint-Luc d'Anvers en 1602, il entreprend « le voyage en Italie » et s’arrête à Venise, Florence et Rome. Durant son périple italien, il aurait côtoyé Adam Elsheimer, Le Caravage et Peter Paul Rubens à Rome. Il rentre à Anvers entre 1605 et 1610.
Sa peinture se caractérise par des scènes mêlant des personnages élancés aux visages lisses et aux postures exquises. Sa palette de couleurs est très sophistiquée : sous l'influence des maîtres italiens, il innove dans les Flandres. Ses représentations de bâtiments sont très précises et il est très habile dans la perspective.

Art & Antiquities Investment

Tableaux XVIIe siècle