EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre
Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre - Tableaux et dessins Style Art nouveau Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre - GSLR Antiques Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre - Art nouveau Antiquités - Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre
Réf : 85853
3 300 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Jean Syndon Faurie (1869-1937)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 90 cm X H. 116 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre XXe siècle - Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre Art nouveau - Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre Antiquités - Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre
GSLR Antiques
GSLR Antiques

Antiquaire généraliste


+33 (0)6 58 91 09 24
Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre

Jean Syndon Faurie (1869-1937), autoportrait de l'artiste en 1913 daté et dédié à son ami René Foulon. Grande huile sur toile dans un riche cadre en bois et stuc doré à profil renversé.

Jean Syndon (né Marie Jean Baptiste Léon Sindou) est un peintre Français, spécialisé dans les portraits mondains et les nus.
D'origine bourgeoise dans le Lot, il fut admis aux Beaux Arts de Paris et élève de Léon Bonnat et Jules Lefebvre. C'est à cette époque qu'il prit le nom d'artiste de Syndon pour éviter les moqueries. Il exposa plusieurs fois au Salon, notamment en 1901 où il rec?oit une mention honorable .
Jean Syndon deffraya la chronique mondaine lors de son procès aux assises en 1902, où il fut condamné à 10ans de prison pour le meurtre du mari de sa maitresse !
A? sa sortie de prison (affaire d’E?tretat, 1902) il prend le nom de sa grand-me?re, et signera de?s lors « Faurie » ou « Syndon-Faurie ». Pre?sent dans bon nombre de collections publiques, cependant ...

Lire la suite

... ses œuvres restent tre?s rares sur le marche?.

Notre tableau date de 1913, très peu de temps après la sortie de prison de l'artiste. Il s'agit bien evidemment d'une oeuvre intime, autoportrait du peintre destinée à un ami cher qui a pu le soutenir pendant son emprisonnement. En tant que portraitiste mondain, Jean Syndon Faurie a réalisé une oeuvre typique du statut social auquel il prétend : celui de ses commanditaires grands capitaines d'industrie et notables. La pause est très élégante, celle d'un aimable homme du monde. La représentation du visage, de la carnation, des mains est excellente.
Amusante composition qui rappelle l'histoire du Docteur Jekyll et de Mister Hyde, à la fois un homme affable et un criminel avéré. Beau tableau de qualité musée, de grand format, très représentatif de l'art de vivre de la grand bourgeoisie dans les années 1900. Beau tableau de qualité musée, de grand format, très représentatif de l'art de vivre de la grand bourgeoisie dans les années 1900.

Très bon état, sur sa toile d'origine, le tableau a été nettoyé, ainsi que le riche cadre en bois doré.

Dimensions du cadre : 115cm x 141cm
Dimension de la toile : 90cm x 116cm

GSLR Antiques

Tableaux XIXe siècle Art nouveau

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Jean Syndon Faurie (1869-1937) - Autoportrait du peintre » présenté par GSLR Antiques, antiquaire à Grenoble dans la catégorie Tableaux XIXe siècle Art nouveau, Tableaux et dessins.