EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Horloge et Barometre décorés en trompe l'oeil, Piat-Joseph Sauvage
Horloge et Barometre décorés en trompe l'oeil, Piat-Joseph Sauvage - Horlogerie Style Empire
Réf : 68007
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Piat Joseph Sauvage
Materiaux :
Huiles sur marbre blanc ; cadres en bois sculpté et doré ; lunettes en bronze doré ; cadrans en emai
Dimensions :
l. 52 cm X H. 34 cm
Horlogerie Cartel - Horloge et Barometre décorés en trompe l'oeil, Piat-Joseph Sauvage
Kollenburg Antiquairs
Kollenburg Antiquairs

Specialisé dans le mobilier & les arts décoratifs du XVIIIe siècle


+31(0) 49 95 78 037
+31(0) 65 58 22 218
Horloge et Barometre décorés en trompe l'oeil, Piat-Joseph Sauvage

Une paire de peintures en trompe l'œil sur une base en marbre blanc, contenant une horloge et un baromètre. Les représentations, qui donnent l'impression d'être des bas-reliefs, sont peintes par Piat Joseph Sauvage, et sont des scènes du mythe de Psyché et de Cupidon.

Psyché et Cupidon
Une princesse, du nom de Psyché, n'était pas capable de trouver un conjoint convenable une fois qu'elle avait atteint un âge nubile. Cela était dû au fait qu'elle était si belle que les hommes n'osaient l'adorer que de loin et pensaient qu'elle était l'apparition humaine de la déesse de l'amour. Alors que le comportement de ses admirateurs secrets affligeait et embarrassait la princesse, il suscitait la colère d'Aphrodite, la véritable divinité de l'amour et de la beauté. Elle convoqua son fils, le jeune et joyeux Eros, pour enchanter Psyché de tomber amoureuse de n'importe quelle créature méprisable et souffrir tellement qu'elle en consommerait sa beauté. Obéissant, Eros se dirige vers la terre, mais une fois qu'il pose les yeux sur Psyché, son cœur est rempli d'amour pour elle.

Piat Joseph Sauvage (1744 - 1818)
Ce travail est typique des objets décoratifs de Sauvage, nés à Tournai. Le flamand Sauvage est surtout connu pour ses peintures décoratives en grisaille et en trompe-l'œil, fortement influencées par le travail de Jacob de Wit. Il se spécialise dans les imitations de bas-reliefs sculptés dans la pierre et le marbre, mais aussi dans le bronze, la terre cuite et le stuc. Ses représentations sont principalement basées sur l'antiquité avec des représentations mythologiques, des putti ludiques et des personnages habillés de façon classique.

Après avoir travaillé pour la compagnie de vitrage de son père jusqu'à l'âge de dix-sept ans, il s'installe à Anvers pour son éducation artistique où il a été formé, entre autres, par Martin Joseph Geraerts. En 1744, Sauvage s'installe à Paris et devient membre de l'Académie de Saint-Luc. En 1783, il est introduit à l'Académie royale de peinture et de sculpture, ce qui lui donne accès à une importante clientèle comme Louis-Joseph de Bourbon, le prince de Condé et Louis XVI. De 1804 à 1807, il travaille pour la Manufacture de Sèvres en tant que peintre décorateur.
En 1808, Sauvage retourne à sa ville natale, Tournai, pour devenir directeur de l'Académie des beaux-arts. Il occupera ce poste avec beaucoup de succès jusqu'à sa mort en 1818.

Signature à la barometre : SAUVAGE

Kollenburg Antiquairs

XVIIIe siècle
Paire d’Appliques d’époque Régence
Paire d’Appliques d’époque Régence

Prix : Sur demande

XVIIIe siècle
Boîte de Vizagapatam
Boîte de Vizagapatam

Prix : Sur demande

Cartel Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Horloge et Barometre décorés en trompe l'oeil, Piat-Joseph Sauvage » présenté par Kollenburg Antiquairs, antiquaire à Oirschot dans la catégorie Cartel Empire, Horlogerie.