EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome
Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome - Tableaux et dessins Style Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome - Galerie PhC Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome - Antiquités - Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome
Réf : 39365
VENDU
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Collection particulière
Materiaux :
Technique mixte sur carton marouflé sur toile
Dimensions :
L. 130 cm X l. 78 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome XIXe siècle - Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome  - Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome
Galerie PhC
Galerie PhC

Tableaux anciens des 17e, 18e et 19e siècles


+33 (0)6 62 09 89 00
+33 (0)6 62 09 89 00
Entourage d’ippolito Caffi (1809-1866) Les ruines du Colisée de Rome

Ecole Italienne du XIXème siècle, entourage d’Ippolito Caffi (1809-1866)

Vue du Colisée à Rome animé de personnages, dessinateurs, promeneurs…

(130 cm par 78 cm, 135 cm par 84 cm avec le cadre)

Ippolito Caffi
Peintre italien (Belluno 1809 – mort à la bataille navale de Lissa en 1866).
Formé à l'Académie de Venise, sa carrière mouvementée le conduit à séjourner à Paris, Naples, Londres, en Espagne, revenant régulièrement à Rome et à Venise, sans compter un grand voyage en Orient (1843). Il rapporte de partout de nombreux dessins. Il participe activement aux batailles du Risorgimento. Fort renommé, il reçoit des commandes du pape et expose avec succès à Venise, à Milan, à Rome et à Trieste, ainsi qu'à Paris et à Londres.
Ses dessins et peintures ont souvent pour sujet des ruines antiques qu’il met en page de façon spectaculaire. Il se spécialise également dans les vedute, genre qu’il reprend de Canaletto, qui sont des ...

Lire la suite

... représentations de paysages urbains. La majeure partie de sa production concerne des villes Italiennes qu’il met en valeur par un détail au réalisme touchant la perfection conduite par une remarquable maîtrise de la perspective. La nature et l’éclairage limpide exaltent l’architecture qu’il rend extraordinairement vivante et active. Dans ses dessins et ses toiles, la réalité est souvent accompagnée d’une ambiance toute théâtrale.

Plume et encre brune, lavis de bistre, rehaut de blanc et huile sur carton marouflé sur toile tendue sur châssis.
Bel état
Superbe encadrement qui met cette œuvre en valeur et en fait un très bel élément décoratif.

Galerie PhC

Tableaux XIXe siècle