EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Commode Régence aux masques de faunes par Mondon
Commode Régence aux masques de faunes par Mondon - Mobilier Style Régence Commode Régence aux masques de faunes par Mondon - Franck Baptiste Paris Commode Régence aux masques de faunes par Mondon - Régence Antiquités - Commode Régence aux masques de faunes par Mondon
Réf : 98268
30 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France-Paris
Materiaux :
Bois violette
Dimensions :
l. 130 cm X H. 86 cm X P. 63.5 cm
Mobilier Commode - Commode Régence aux masques de faunes par Mondon XVIIIe siècle - Commode Régence aux masques de faunes par Mondon Régence - Commode Régence aux masques de faunes par Mondon Antiquités - Commode Régence aux masques de faunes par Mondon
Franck Baptiste Paris
Franck Baptiste Paris

Mobilier et objets d'art du 16e au 19e siècle


+33 (0)6 45 88 53 58
Commode Régence aux masques de faunes par Mondon

Rare commode tombeau ouvrant par quatre tiroirs sur trois rangs.
Modèle à forts galbes en plan et en élévation simulant les sarcophages antiques et les tombeaux de la renaissance.
Placage de bois violet des Indes apposé en frisage à losanges et incrusté de larges cannelures en laiton sur les traverses intermédiaires et sur les cotés.
Riche et importante ornementation de bronzes d’origine trés finement ciselés et dorés : chutes aux bustes de faunes, poignées tombantes aux coquilles, entrées de serrures et tablier en rinceaux d’acanthes, moustaches en cornes d’abondance, chaussons de pieds en acanthes repliées simulants des griffes d’animaux.

Dessus d’origine en marbre rouge royal. (Une lettre « M » gravée au revers)

Trés bel état de conservation avec parfaite intégrité du bâti (conifère) et des intérieurs de tiroirs (noyer).


Travail Parisien d’époque Régence attribuable à François Mondon*.

Dimensions :

Largeur : 130 cm ; ...

Lire la suite

... Hauteur : 86 cm ; Profondeur : 63,5 cm

Modèles similaires :

-Vente Sothebys Paris 9 Novembre 2012 Lot 56 ( 55950 euros)
-Vente Koller Zurich 25 Mars 2010 Lot 1088 (21 600 Francs Suisse; manque aux bronzes)
-Galerie Franck Baptiste Archives 2021

Notre avis :

Le modèle de notre commode « aux masques de faunes barbus » est attribuable avec certitude à l’ébéniste François Mondon.
En effet plusieurs commodes aux formes et aux bronzes similaires sont connues et portent alternativement les estampilles « FM » ou « Mondon » utilisées par le mâitre.
En outre un exemplaire anciennement dans notre collection portait la marque abréviative « FM » sur le coin d’un montant et sur le revers des masques de bronze, ce qui signifie que notre ébéniste produisait lui même ses bronzes et était propriétaire de ses modèles, tout comme ses confrères Doirat ou Lieutaud.
Le style« Boullesque » et la puissance encore Louis quatorzienne de notre commode, place la naissance du modèle trés tôt, probablement durant la période de la Régence.
Bien que le modèle soit rare sur le marché, certainement due au coût de revient exorbitant d’un tel meuble, il semblerait que Mondon l’ai produit durant plusieurs décennies.
En effet il est évident que certaines commodes sont postérieures au modèle original, elles présentent des formes moins galbées, un bois plus clair avec la présence de bois de rose et des poignées fixes plus tardives que les poignées tombantes.
Ces modèles, déja franchement Louis XV, portent l’estampille avec le nom entier « Mondon », conformément aux nouveaux statuts de la Jurande votés en 1743.
Les modèles antérieurs de style, encore trés régence, portent eux le monogramme « FM » conformément aux pièces produites dans la décennie 1730-1740 et certaines qui ne portent aucune estampille, pourraient, comme notre exemplaire, faire partie des tous premiers modèles produits dans les années 1720-1730.
Si la date d’accession à la maitrise de Mondon n’est pas connue, son année de naissance (1694) nous permet d’étayer cette hypothèse, Mondon étant pratiquement trentenaire à la fin de la Régence, ce qui constituait déja un âge mur pour un ébéniste.
Aucune commode aux faunes ne porte le poinçon de jurande (apparu en 1751), ce qui nous donne une fenêtre approximative de production pour ces commodes de 1720 à 1750
Avec ses formes trés galbées, ses montants qui simulent des montants en bronze massif et ses lourdes poignées, la luxueuse commode que nous présentons fait partie des plus belles commodes tombeaux produites en France dans la première partie du 18 ème.


*François Mondon (1694-1770) est un ébéniste du XVIIIe siècle issu d’une famille d’artisans du Dauphiné dispersés dans différentes régions de France et à l’étranger. Il est le grand spécialiste des commodes dans le goût de la Régence.
On ignore la date de son accession à la maîtrise, laquelle se situe sans doute dans les années 1720-1730. Dans son atelier de la rue du Faubourg Saint-Antoine, sous l’enseigne « La Pie », il réalise quantité de commodes qui rappellent bien souvent les modèles ventrus dits « en tombeau » et même des commodes à montants droits d’esprit Louis XV. Il en livre d’ailleurs quelques-unes à son confrère ébéniste et marchand Pierre Migeon ainsi qu’au garde meuble de la couronne.
Son estampille, figure aussi sur quelques meubles Louis XV de formes un peu plus souples, à deux tiroirs, presque toujours avec une traverse apparente, ainsi que sur des secrétaires, des bureaux plats, des bureaux de pente mais presque pas sur des meubles légers.
Toujours très conservateur dans ses formes comme dans ses décors, Mondon utilise surtout des placages sombres de bois de violette ou de palissandre. Ses bronzes, discrets ou opulents, s’inspirent des modèles Louis XV ou Régence.

Franck Baptiste Paris

Commode Régence

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Commode Régence aux masques de faunes par Mondon » présenté par Franck Baptiste Paris, antiquaire à Paris dans la catégorie Commode Régence, Mobilier.