EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle
Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle - Mobilier Style Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle - Antiquités Thierry Martin Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle - Antiquités - Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle
Réf : 70191
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Dimensions :
l. 132 cm X H. 83 cm X P. 69 cm
Mobilier Commode - Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle XVIIIe siècle - Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle  - Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle Antiquités - Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle
Antiquités Thierry Martin
Antiquités Thierry Martin

Meubles de port, lustres en cristal


+33 (0)2 51 49 08 48
+33 (0)6 07 44 02 10
Commode Louis XIV, travail Grenoblois du XVIIIe siècle

Remarquable commode Louis XIV galbée en façade et sur les côtés, elle est marquetée de bois précieux et bois indigènes dont palissandre, olivier, if, buis et noyer.
Elle ouvre à trois tiroirs sur trois rangs séparés par des traverses ornées de cannelures en laiton, belle ornementation de bronzes non dorés d'origine : entrées de serrures aux sphinges, poignées mobiles tombantes dites aux valets, chutes de pieds à décor de masque de Cérès, entrelacs feuillagés sur le tablier.
Le plateau ceint d'une lingotière en laiton est à décor de motifs géométriques aux contours polylobés dont quatre écoinçons et deux réserves trilobées en bordure, on peut également noter la présence de trois larges cannelures en laiton sur les montants antérieurs, l'existence d'une traverse supérieure sous le plateau permet de dater ce meuble vers 1720-1730.
Le bâti et les fonds sont en sapin, on peut observer le montage des fonds de tiroirs à feuillure sur les trois côtés et la façade.
Les trois serrures à double penne avec leurs clés sont d'origine.
Cette commode présente de nombreux critères qui permettent de l'attribuer clairement aux ateliers Grenoblois.
Certains comme le montage des fonds des tiroirs, l'ampleur des montants arrondis, le dessin du plateau (p. 216) les bronzes utilisés (p. 241) sont plus caractéristiques de Thomas HACHE, par contre l'usage de sapin exclusif pour le bâti et les supports de placage ne lui correspond pas .
Restauration effectuée, finition vernis au tampon.
Bibligraphie : Le Génie des HACHE par Pierre et Françoise ROUGE éditions FATON.

Conditions générales de livraison :

Les livraisons en France métropolitaine sont en général effectuées par nos soins et sans supplément.

Antiquités Thierry Martin

XVIIe siècle
Vierge à l'enfant XVIIe siècle
Vierge à l'enfant XVIIe siècle

1 500 €

Commode

XVIIIe siècle
Commode Louis XV estampillée CAREL
XIXe siècle
Commode d’apparat en acajou massif
XVIIIe siècle
Commode demi-lune à portes
Commode demi-lune à portes

Prix : Sur demande