EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri
Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri - Sculpture Style Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri - Desmet Galerie Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri -
Réf : 104169
65 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Marbre
Dimensions :
H. 100.5 cm
Sculpture Sculpture en Marbre - Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri XVIIIe siècle - Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri  - Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri
Desmet Galerie
Desmet Galerie

Sculptures classiques


+32 (0)486 02 16 09
Buste colossal de Pallas Athéna de type Velletri

Italie, fin du XVIIIe siècle
Marbre blanc, sur socle en marbre blanc
D'après une copie romaine du Ier siècle après J.-C. d'un original grec du Ve siècle avant J.-C.

H 100,5 cm
H 39.6 pouces

Ce magnifique buste en marbre du XIXe siècle, grandeur nature, représente la déesse grecque de la sagesse, de la justice et de la guerre, Pallas Athéna ou Minerve, comme l'appelaient les Romains. Le groupe montre la déesse coiffée d'un casque corinthien, dont le cimier est formé d'un serpent, porté haut sur le sommet de la tête et repoussé vers le cou. L'expression de son visage est sérieuse et réfléchie. Autour de son cou, la déesse porte la fameuse égide, l'objet magique - décrit selon les cas comme une peau de chèvre ou une pièce d'armure fabriquée par Héphaïstos - orné de serpents. Cet attribut, auquel était souvent attachée une tête de gorgone, inspirait une terreur abjecte à tous ceux qui le contemplaient et servait ainsi d'arme protectrice à Athéna ...

Lire la suite

... lors des combats.

Ce buste colossal a été modelé d'après un groupe romain en marbre du Ier siècle après J.-C. qui a été mis au jour dans les années 1770 dans la région de l'ancienne ville de Tusculum, dans les ruines d'une villa qui aurait appartenu à Licinius Murena. Après sa découverte, le buste a été acquis par l'illustre collectionneur d'art et mécène, le cardinal Alessandro Albani, et a fait partie de sa célèbre collection de sculptures antiques, jusqu'à ce qu'il soit confisqué par les troupes françaises en 1798 et transféré au Louvre. Il y est resté jusqu'en 1815, date à laquelle il a été acheté par des agents du roi de Bavière Louis Ier (1786-1868), pour sa collection exclusive de sculptures romaines et grecques conservée au tout nouveau musée Glyptothek de Munich.

Le buste appartient au type de sculpture dit "Athéna de Velletri", nommé d'après son représentant le mieux conservé, trouvé en 1797 à la Villa Velletri, au sud de Rome, et aujourd'hui conservé au Louvre. Le type est reproduit par une vingtaine de sculptures et quelques plâtres fragmentaires de bronzes grecs du Ier siècle après J.-C. retrouvés sur un site de fouilles à Baia, près de Naples. Le prototype de l'Athéna de Velletri était un colosse en bronze et la plupart des copies en marbre existantes sont également de taille supérieure à la normale. Cette formule statuaire populaire a été inspirée par l'émulation des sculptures de la déesse réalisées par Phidias pour l'Acropole. L'auteur exact de cette statue et la date de sa création restent un sujet de discussion. Traditionnellement, les experts attribuent l'effigie originale en bronze à Kresilas (480-410 av. J.-C.), mais des études récentes ont suggéré que Polykleitos (Ve siècle av. J.-C.) était un auteur plus probable.

L'événement historique à l'origine de la création de la statue originale est la paix de Nicias, également connue sous le nom de paix de cinquante ans, un traité signé entre les cités-États d'Athènes et de Sparte, épuisées par les combats, en mars 421 avant J.-C., mettant fin à la première moitié de la guerre du Péloponnèse. L'homme d'État et général athénien Alkibiades a peut-être commandé cette image de culte dans le cadre de sa stratégie de promotion publique d'un message diplomatique de paix, alors qu'il avait l'intention d'en faire l'objet de la part de Sparte.
De toutes les copies existantes, l'Athéna d'Albani et la copie ayant appartenu à la collection Lansdowne (aujourd'hui au LACMA, Californie) sont celles qui témoignent de la plus haute qualité d'exécution. Les coiffures des différentes versions concordent à peu près, mais il existe des différences notables. Sur les bustes Albani et Lansdowne, la chevelure ondulée est particulièrement élaborée en masses plus exubérantes qui élargissent la coif et lui confèrent du dynamisme. Les mèches de cheveux divisées et croustillantes, le contour net des lèvres, les arêtes des sourcils et les paupières aiguisées comme des rasoirs reflètent sans équivoque la splendeur de l'original en bronze.

Le buste d'Albani incarne l'esthétique néoclassique et il est devenu immédiatement très populaire dès qu'il a été mis au jour. Après quelques restaurations mineures effectuées par le restaurateur préféré du cardinal Albani, le célèbre Bartolomeo Cavaceppi, plusieurs copies du groupe - comme ce fut le cas pour le buste de Lansdowne - ont été réalisées pour de riches collectionneurs, principalement anglais, qui cherchaient à acquérir des sculptures exquises lors de leur Grand Tour.

Conditions générales de livraison :

Nous prenons en charge avec soin l'emballage des objets.
Nous travaillons avec des transporteurs spécialisés en oeuvres d'art.
Pour les objets de plus petites tailles nous faisons les envois avec DHL.
Les envois sont suivis et assurés.

Desmet Galerie

XVIIIe siècle
Ananas, Allemagne 18e siècle
Ananas, Allemagne 18e siècle

3 600 €

Sculpture en Marbre