EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents
Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents - Sculpture Style Napoléon III Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents - Antiquités Thierry Martin Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents - Napoléon III Antiquités - Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents
Réf : 85775
5 400 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-18887)
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze
Dimensions :
H. 81.5 cm
Sculpture Sculpture en Bronze - Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents XIXe siècle - Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents Napoléon III - Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents Antiquités - Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents
Antiquités Thierry Martin
Antiquités Thierry Martin

Meubles de port, lustres en cristal de Baccarat


+33 (0)2 51 49 08 48
+33 (0)6 07 44 02 10
Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents

La Charmeuse de serpents, importante sculpture en bronze à patine médaille, très belle exécution de fonte et ciselure remarquable pour le drapé ainsi que la coiffure avec les tresses nouées et relevées au dessus de la tête à la manière de Clodion, elle est signée A. CARRIER sur la terrasse, signature utilisée par le sculpteur jusqu'en 1868, il signa ensuite Carrier Belleuse, elle est titrée sur la base sur une plaque ainsi que sur le socle en marbre rouge griotte.
Hauteur avec le socle : 86 cm

CARRIER-BELLEUSE Albert Ernest (1824-1887) de son vrai nom Carrier de Belleuse, né à Anizy-le-Château le 12 juin 1824.
Après une formation d'orfèvre, en 1840 il est admis à l'école des beaux arts de Paris ou il sera l'élève de David d'Angers, il débute au salon en 1850, et la même année part en Angleterre, il y sera directeur de la manufacture de Minton. En 1855 de retour à Paris il s'installe au 15 rue de la tour d'Auvergne, de cet atelier où travaillait plus de ...

Lire la suite

... 50 praticiens, artistes de tout genre parmi lesquels figure Auguste Rodin, est sorti une quantité prodigieuse de statuettes décoratives.
C’est presque une machine à sculpter... Chaque jour sortent de son atelier des bustes, des ornements, des statues, des statuettes, des bronzes, des candélabres, des cariatides ; bronze, marbre, plâtre, albâtre, il taille tout, il façonne tout, il creuse tout; mais que cette machine a d’esprit, d’imagination, de verve! (Edouard Lockroy, L’Artiste, 1865).
Il fut l'un des artistes les plus prolifiques du siècle et connut les plus grands succès sous le Second Empire, bénéficiant du soutien personnel de Napoléon III. En 1876, il devint directeur des travaux d’art de la Manufacture de Sèvres où il mourut en 1887.
Son œuvre a été grandement influencée par le style de la Renaissance italienne et par celui du XVIIIe siècle, qu’il contribua à remettre au goût du jour.

Conditions générales de livraison :

Les livraisons en France métropolitaine sont en général effectuées par nos soins et sans supplément.

Antiquités Thierry Martin

Sculpture en Bronze Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) – La Charmeuse de serpents » présenté par Antiquités Thierry Martin, antiquaire à St-Urbain dans la catégorie Sculpture en Bronze Napoléon III, Sculpture.